Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 11 Décembre 2017 02:06 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
oui sur steam et sur des serveurs non officiels
 
m?moriser la page dans un cookie
Le bonheur des citoyens


Titre : Le bonheur des citoyens à Civ3

Date de l'article : inconnue

Version : Civ III Conquests

Catégorie : gestion

Lien vers l'article source de la traduction

Contributeur
niluge
niluge



Les citoyens peuvent adopter quatre formes d’humeur à CIV III :



  • Heureux smiley

  • Satisfaits smiley

  • Mécontents smiley

  • En rébellion smiley

FIGURE 1 : EXEMPLES D'HUMEUR DES CITOYENS. LOCALISATION DES INDICATEURS DE BONHEUR DANS LE GESTIONNAIRE DE VILLE



La présence d’un seul citoyen mécontent dans une ville donnée, même si tous les autres citoyens sont satisfaits, entraînera une révolte. Cette dernière aura pour conséquence de stopper la production de cette ville.


Ainsi, on notera que chaque citoyen heureux d’une ville contrebalance les effets d'un citoyen mécontent. Les citoyens satisfaits ont une attitude « neutre ». Les citoyens en rébellion n'entrent pas directement dans le calcul de bonheur : toutefois, cette situation, qui se produit quand une ville est envahie, rend plus probable l'éventualité d'un retour de la ville conquise à sa civilisation d'origine.


Généralement, le mécontentement trouve son origine dans le niveau de surpeuplement d'une ville donnée. En effet, à partir d'un certain nombre de citoyens dans la ville, il apparaîtra un citoyen mécontent. Ce seuil de population, à partir duquel apparaît un citoyen mécontent, est déterminé par le niveau de difficulté de la partie jouée. Plus le niveau de difficulté est élevé, plus le seuil de surpopulation sera bas.


Toutefois, le mécontentement des citoyens peut avoir trois autres types d'origine que le surpeuplement d'une ville donnée.


L'un d'eux est le découragement lié à la guerre. Ce phénomène se produit sous certains régimes politiques tels que la République ou la Démocratie. Si vous déclarez la guerre sous ces régimes politiques, et que vous déplacez vos troupes hors de votre territoire, vos citoyens, au bout de quelques tours de jeu, vont devenir mécontents. Le découragement lié à la guerre sera amplifié si vous êtes la civilisation ayant instiguée la guerre.


Un autre facteur de mécontentement est constitué par la production faite via les travaux forcés. Sous certains régimes comme le despotisme, le communisme, vous avez la possibilité d'accélérer la production d'une ville donnée en sacrifiant des citoyens, à travers la méthode des travaux forcés. Toutefois, cette manière de faire génère une pénalité, se traduisant par une période de mécontentement qui durera 20 tours.


La dernière source de mécontentement est produite par la conscription, possible à partir de la découverte du progrès Nationalisme. Ce dernier permet de transformer les citoyens en unités militaires. La pénalité de mécontentement est équivalente, en nombre de tours, à celle des travaux forcés, pour une ville donnée.


Nous allons maintenant exposer les différentes méthodes permettant de remédier au mécontentement dans une ville.


Pour remédier au mécontentement engendré par le surpeuplement d'une ville




METHODE N°1 : LA LOI MARTIALE


Sous des régimes politiques autoritaires, tels que le despotisme, la monarchie ou le communisme, la présence d'unités militaires diminue le mécontentement. La diminution des citoyens mécontents sera proportionnelle au nombre d'unités présentent dans la ville, avec une limite maximale calée en fonction du type de régime politique.

Par exemple, en despotisme, le seuil maximum est de deux unités militaires pour faire baisser le mécontentement.


FIGURE 2 : EXEMPLE DES EFFETS DE LA LOI MARTIALE



On notera sur l'image que l'unité militaire génère un petit smiley, ici en despotisme, montrant son effet sur le mantien du bonheur dans la ville.


METHODE N°2 : LE COMMERCE, LES PRODUITS DE LUXES ET LE TAUX DE LUXE


Le luxe rend vos citoyens heureux, contrebalançant ainsi les effets négatifs produits par vos citoyens mécontents.


Pour générer du luxe, vous pouvez augmenter le taux de luxe, sur la barre d'imposition de votre gestionnaire de villes, ce qui produira des citoyens heureux.


Vous pouvez également générer du luxe avec les produits de luxe. Ces derniers rendront automatiquement vos citoyens heureux, du moment que votre ville est connectée via une route ou une colonie à ces produits, tels que l'ivoire, la soie, les encens, les teintures ou encore les épices.


Enfin, les bâtiments commerciaux jouent un rôle très important sur le luxe. Au-delà du fait qu'ils augmentent les rentrées d'or de votre empire, ceux-ci font fructifier votre taux de luxe, ainsi que les effets des produits de luxe. Un marché, par exemple, augmentera votre taux de luxe de 50% dans la ville l'abritant, et chaque produit de luxe générera davantage de citoyens heureux dans cette même ville.




METHODE N°3 : LES BATIMENTS GENERANT DU BONHEUR



Les temples, colisés, cathédrales sont des bâtiments contribuant à ce que les citoyens mécontents deviennent des citoyens satisfaits.




METHODE N°4 : LES GRANDES MERVEILLES DU MONDE


Les grandes merveilles du monde aident à résoudre le mécontentement. L'Oracle, par exemple, double les effets des temples, jusqu'à la découverte de la Théologie.




METHODE N°5 : LES AMUSEURS


Vous avez la possibilité de convertir certains de vos citoyens en spécialistes, afin de réduire le mécontentement. Il vous suffit de cliquer sur l'une des cases exploitées d'une ville donnée : le citoyen qui l'exploite l'abandonnera et deviendra un spécialiste travaillant à la ville.

Les spécialistes peuvent être des scientifiques, des percepteurs ou des amuseurs. Les premiers cités augmentent les fioles de sciences produites par la ville, les seconds font monter les rentrées d'or tandis que les amuseurs augmentent le luxe.


Les amuseurs présentent donc un double avantage : il permette de réduire le mécontentement dû au surpeuplement, en enlevant un citoyen, tout en augmentant les effets du luxe.


Toutefois, un spécialiste ne travaille pas les cases de la ville et nécessite, par conséquent, qu'on le nourrisse. Il faut donc avoir une production alimentaire suffisante dans la ville pour entretenir le spécialiste.




METHODE N°6 : AUTRES STRATEGIES


On peut opter pour d'autres types de stratégies pour combattre le mécontentement.


Une d'entre elles peut consister à construire des travailleurs et des colons, ce qui réduit la population de la ville. Cette méthode permet d'avoir de la main d'œuvre (travailleurs) et de déplacer de la population vers d'autres territoires et d'autres villes (colons).


Une autre stratégie est de ne pas construire d'aqueduc ou d'hôpital pour éviter que la ville ne dépasse un certain seuil de population (respectivement 6 et 12). Toutefois, il faut avoir à l'esprit que cette méthode vous fait perdre des citoyens potentiels.


Une dernière stratégie est de produire des amuseurs avec le risque de générer une situation de pénurie de nourriture. Cette pénurie épuisera les réserves de nourriture et finira par causer une famine, entraînant une perte de population de la ville. Cette méthode peut aider à maîtriser le mécontentement issu du surpeuplement de la ville.


CONTRE LES AUTRES FORMES DE MECONTENTEMENT

(NDT : toute la suite est traduite dans son intégralité mais me semble hautement contestable en contenu smiley)




I) Pour les effets néfastes des travaux forcés, du mécontentement dû à la guerre et de la conscription

De manière générale, il y a peu de choses à faire puisque la pénalité prévaut sur n'importe quelle mesure. La seule possibilité est que la population augmente pour générer assez de citoyens heureux pour équilibrer le nombre de citoyens mécontents.


Certains joueurs profitent de villes de petites tailles, au début du jeu, pour utiliser la méthode des travaux forcés, vu que la pénalité ne semble pas avoir d'effet quand la taille de population de la ville est faible.




II) Combattre le mécontentement lié à la guerre

Pour combattre le mécontentement lié à la guerre, il existe des bâtiments tels que les commissariats de police et/ou la merveille du monde "Suffrage Universel".


Toutefois, en situation de guerre, plusieurs paramètres doivent être pris en compte :


- Si vous déclarez la guerre, vos citoyens ne seront compréhensifs qu'au tout début du conflit. Ensuite, ils commenceront à être de plus en plus mécontents, et ce d'autant plus que les tours vont défiler, que les unités vont sortir de vos villes.

- Si on vous déclarez la guerre, et si vous avez déjà eu des conflits avec ce ou ces mêmes adversaires, vos citoyens tarderont davantage à devenir mécontents.


FIGURE 3 : ILLUSTRATION DU MECONTENTEMENT LIE A LA GUERRE



NOTA : Il est apparu certains cas de civilisations militaires dont les citoyens deviennent satisfaits au moment de la déclaration de guerre, comme les Zoulous par exemple. Toutefois, on ne sait pas si le phénomène se produit pour ces civilisations sous des formes de régime politique telles que la démocratie ou la république.


Enfin, on notera qu'il faut être particulièrement vigilant aux "visages", "sourires" qui apparaissent dans l'écran de contrôle militaire. Si vous êtes en train d'utiliser la loi martiale, vous observerez des petits visages au dessus de vos unités (cf. figure n°2). Ces petits visages, de couleur orange, signifient que l'unité militaire contribue à ce qu'un citoyen mécontent soit satisfait.


De la même manière, sur la liste des bâtiments et améliorations qui se trouve à gauche de l'écran de contrôle de la ville, vous verrez les mêmes visages oranges sur des édifices comme les temples : elles ont la même signification que précédemment.

Par ailleurs, vous avez des petits visages jaunes. Ceux-ci font qu'un citoyen satisfait devient un citoyen heureux. Ces petits visages jaunes apparaissent par l'intermédiaire des produits de luxe et des comédiens (cf.figure n°1). Rappelons qu'un comédien génère un petit visage jaune car il fait passer d'un citoyen satisfait à un citoyen heureux.


Par conséquent, il faut faire particulièrement attention au nombre de citoyens satisfaits, mécontents et heureux pour conduire vos stratégies de jeu. Il ne sert à rien, par exemple, de transformer beaucoup de citoyens satisfaits en citoyens heureux… si vous ne pouvez pas faire passer vos citoyens de mécontents à satisfaits.






Le bonheur des citoyens à Civ3 [Discussion]



 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.02549 secondes avec 7 requêtes