Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par Zioun - Dimanche, 10 Décembre 2017 19:46 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
Mais il marche encore le multi de civ 4 ???
 
m?moriser la page dans un cookie
Les colons





Titre : Les Colons Babyloniens En Divinité

Date de l'article : Mercredi 21 Janvier 2004

Version : Civ III Conquests

Catégorie : gestion

Contributeur
Noir
Noir



Note: cet article a été rédigé pour le GOTM numéro 14 de Civfanatics.


Auteur: Bamspeedy Rédigé: 1/5/03


Le colon est l'unité la plus importante du jeu, suivie de près par le travailleur. Sans votre premier colon, vous n'auriez pas de capitale et de ce fait, votre "civilisation" deviendrait rapidement une civilisation oubliée. Un mythe pour certains car rien sauf peut-être quelques vestiges laissés derrière vous pour faire savoir à tout le monde que votre peuple nomade ait un jour existé. Quand vous créez votre première ville, vous commencez le voyage vers la grandeur (ou l'échec) et commencez à graver votre nom dans les livres d'histoire. Savoir où envoyer votre peuple nomade et comment gérer leurs nouvelles colonies déterminera combien de temps votre civilisation perdurera.


4000 BC


Voila notre point de départ. Nous pouvons apercevoir un troupeau de vaches. Nous envoyons notre travailleur là-bas AVANT de construire notre capitale pour deux raisons.

#1. Notre travailleur se rend sur cette case de toute façon, parce qu'il s'agit de la meilleure case disponible. #2. Notre travailleur pourrait révèler un meilleur endroit pour notre capitale. La description de cette partie est: niveau divinité, pangée, carte de taille standard avec 5 opposants IA, barbares sédentaires. Donc nous n'aurons aucun ennui avec ces derniers excepté ceux des huttes bonus et nous pouvons prendre plus de risques dans la manière dont nous défendons nos colons/villes des barbares. Mais au niveau divinité, les huttes bonus ne sont pas aussi généreuses envers vous que dans les niveaux moins élevés, donc nous devons les visiter avec prudence (faites en sorte que nous ayons d'autres unités à proximité pour aider à défendre une ville lorsque ces maudits barbares sortiront d'une hutte). Connaître la taille de la carte et le nombre d'opposants est important pour savoir de combien de terrain nous aurons besoin de nous étendre. Nous avons toujours besoin de quelques guerriers en exploration pour découvrir exactement de combien de place nous disposons.



4000 BC2


En déplaçant le travailleur d'abord, nous voyons en fait un meilleur endroit pour notre capitale. En déplaçant notre colon d'une case, nous pouvons être sur la côte (pour construire des bateaux, et certaines merveilles dans les niveaux de difficultés moindres), toujours être sur la précieuse rivière et toujours avoir le troupeau de vaches ainsi que la baleine dans notre champ d'influence. Notre travailleur irriguera les vaches en première priorité pour accélérer la croissance. Nous n'avons pas la poterie pour construire un grenier, nous la rechercherons donc à 100% du potentiel scientifique pour l'avoir dans 20 tours. La durée de recherche changera alors que notre ville grandit, construisons des routes et ajustons le tiret du bonheur mais nous l'aurons assez rapidement. Après avoir construit notre capitale, nous découvrirons que nous possédons également du blé dans nos frontières. Cette information sera très importante dans les prochains tours et vous allez voir pourquoi...



3650 BC


Notre capitale vient juste de gagner un citoyen. Il y a plusieurs choses à remarquer à propos de notre ville maintenant. D'abord, à ce niveau (divinité et aussi empereur), nous n'avons droit qu'à un seul citoyen satisfait. Lorsque nous gèrons au lieu d'utiliser le gouverneur, nous avons droit à un tour avant que la ville ne se révolte, donc nous devons prendre garde au mécontentement avant de terminer notre tour. Ensuite, remarquez que j'ai 4 boucliers consacrés à la construction d'un guerrier. Nous recevons ces boucliers du nouveau citoyen, le même tour qu'il a intégré notre ville. Un joueur utilisant le gouverneur aurait eu ce deuxième citoyen changé automatiquement en amuseur, perdant ainsi deux boucliers s'il n'avait pas prédit le futur manque de bonheur (et donc s'en occuper au tour d'avant). Enfin, nous avons besoin de 6 boucliers pour avoir le guerrier suivant. Nous l'aurons dans deux tours, que nous travaillions sur la forêt ou bien la prairie avec un bouclier. Nous déplacerons notre citoyen sur la prairie bonus pour bénéficier de la nourriture et d'une unité d'or supplémentaires.



3150 BC


En sélectionnant une caserne (ou le Colossus) pour construire (pré-construire), mais en échangeant la production par le grenier une fois qu'on a Poterie, nous aurons achevé celui-ci juste avant que la ville ne grandisse en population. Nous voulons le grenier achevé avant que la population n'augmente pour que les 10 unités de nourriture que nous avons déjà soient stockées instantanément dans le grenier, nous donnant ainsi le bénéfice du grenier tout de suite après et pour que nous n'ayons seulement besoin que de 10 nourriture pour atteindre le niveau de population suivant. Si nous avions achevé le grenier en même temps, ou juste après avoir augmenté de population, notre grenier serait vide et nous aurions besoin de 20 nourriture pour augmenter de population. Remarquez également que nous avons utilisé le tiret du bonheur pour garder nos citoyens contents, donc nous pouvons envoyer nos guerriers dehors pour explorer et nous donner de précieuses informations sur les emplacements où nous devrions construire nos villes, pour rencontrer nos voisins et peut-être des huttes bonus (mais sur cette carte, j'ai seulement reçu des cartes et des barbares - mes guerriers survècurent).



2750 BC: Premier colon


Nous avons produit le premier d'une longue série de colons. Nous allons maintenant produire un colon tous les 4 tours seulement à partir de la capitale. Avec le troupeau de vaches irrigué et le blé irrigué, nous gagnons maintenant 2 points de population tous les 4 tours, ce qui remplace les 2 points de population que nous perdons en construisant un colon. Maintenant, nous avons seulement besoin de 30 boucliers tous les 4 tours... N'ABATTEZ PAS LA FORET. Faire ceci ralentirait notre croissance et nous ne produirions plus qu'un colon tous les 6 tours. N'ALLEZ PAS A LA TAILLE 7 DE POPULATION. Quand vous atteignez ce nombre, le grenier est vidé, détruisant tous nos efforts pour maintenir le fonctionnement notre usine à colons. Maintenant, la ville dit que l'on produit 6 boucliers, mais le tour où le citoyen est ajouté, celui-ci est placé sur la forêt, nous donnant 2 boucliers supplémentaires. Nous avons seulement besoin de prendre notre citoyen et de le placer sur une case plus appropriée chaque fois que la ville grandit. Tour 1, 8 boucliers. Tour 2, 7 boucliers. Tour 3, 9 boucliers. Tour 4, 7 boucliers pour 31 boucliers tous les 4 tours.



+5 nourriture


Avoir une ville qui produit 5 unités de nourriture chaque tour avec un grenier est la situation la plus optimale que vous puissiez avoir pour une usine à colons. Avec un grenier, vous avez besoin de 10 nourriture pour chaque point de population, donc 5 est facilement divisible par cela. Si nous avions plus de ressources bonus aux alentours, ça ne nous arrangerait pas de produire 6 ou 7+ de nourriture par tour du fait que nous aurions toujours besoin de 2 tours pour grandir en population jusqu'à ce que nous atteignions la taille 7 ou plus. Si nous avions miné les vaches, nous grandirions d'un point de population tous les 3 tours au lieu de 2 du fait que nous ne gagnerions que 4 nourriture en plus par tour. Si nous avions miné également le blé, ça nous prendrait 4 tours. Sans grenier, nous aurions besoin de 4 tours pour grandir à +5 nourriture, 5 tours pour +4, et 7 tours pour +3. Donc, au mieux, notre usine à colon sans grenier produirait un colon tous les 8 tours à +5 de nourriture, 10 tours à +4, et 14 tours à +3. Si le blé se trouvait sur une prairie au lieu d'une plaine, nous aurions du miner le blé ou les vaches sauf si nous voulions travailler dans la forêt.



La ville des plaines inondables !


Nos guerriers explorateurs ont découvert pas mal d'informations intéressantes sur les environs. Nous avons 2 ressources de luxe pas loin. Il y a aussi des plaines inondables au nord avec du blé ! Les épices ne semblent pas à la portée d'une civilisation rivale donc nous allons les laisser à un autre colon. Les gemmes semblent facilement accessibles, tout comme les épices. Nous allons jeter les dés et diriger notre colon vers les plaines inondables au nord. Nous y avons vu des frontières vertes (nous savons qu'elles appartiennent à la Perse grâce au lancier que vous voyez sur la gauche de notre ville) donc nous allons foncer sur cette zone et peut-être les prendre de vitesse pour y installer notre seconde ville. Cela va déranger temporairement notre économie mais nous gagnons toujours de l'argent, même avec le tiret du bonheur placé très haut, et nous n'avons pas besoin d'argent pour la recherche car elle est configurée à 10%. S'emparer de la nourriture est plus important pour le moment. Souvenez-vous que nous avons un colon produit tous les 4 tours.



Battu les perses d'un cheveu !


Notre pari a rapporté gros. Il apparaît que les perses auraient aimé s'emparer des plaines également. Heureusement, nous les avons largement battu. Nous avons pris notre temps (bougeant d'une case à la fois), donc si les perses nous avaient battu, nous aurions pu placer la ville un peu plus au sud. A part cet emplacement de plaines inondables, il n'y avait pas vraiment beaucoup de ressources bonus dans le coin. A la place de construire la ville près des ressources de luxe, cet endroit est probablement le meilleur sur lequel on pouvait tomber. Nos guerriers aperçoivent beaucoup de frontières vertes au nord donc il vont se diriger vers l'est, principalement sur les montagnes pour avoir un meilleur champ de vision. Ils vont éventuellement découvrir de l'encens (et du fer lorsque nous aurons découvert Travail du fer. Nous allons construire quelques villes le long des zones de plaines inondables/montagnes pour s'emparer de l'encens et ensuite du fer lorsque nous saurons où il se trouve. Nos nouvelles villes vont construire des guerriers et des travailleurs. Deux villes vont aussi construire un colon.



Echanges avec la Perse


Xerxès nous ennuie. Nous avons découvert que nous sommes seuls avec eux sur ce continent. Après avoir exploité nos ressources de luxe et placé 2 guerriers dans chaque ville comme police militaire, nous pouvons à présent diminuer le tiret du bonheur et gagner plein d'argent. Nous ne pouvons pas encore nous offrir Travail du fer mais nous allons acheter à Xerxès quelques technologies pas chères en le payant avec de l'or par tour. La seconde découverte que nous achèteront sera le travail du fer pour révèler où se trouve le fer, s'il y en a. En donnant de l'or aux perses à chaque tour, ils sont moins tentés de nous attaquer parce que ça mettrait fin aux contrats. Nous allons prétendre être de bons voisins pour le moment. Les perses ont demandé un tribut une fois (23 or et carte de territoire) que nous avons bien gentillement accepté de payer parce que nous ne sommes pas en position de nous défendre. Alors que nous grandissions en taille (territoire et armée), il ne nous a plus jamais rien demandé. Son caractère passa en "prudent" immédiatement après notre premier échange.



1200 BC


Voir notre capitale cracher un colon tous les 4 tours nous a permit de garder la paix avec les perses pendant la phase de remplissage de la carte, outre le fait qu'ils commencent avec un colon en plus et ont un avantage de 40% sur nous en termes de croissance et de production. Nous allons maintenant nous arrêter et commencer la construction de notre empire. Notre but est maintenant de se débarrasser des vilains perses, donc nos villes vont produire des travailleurs, casernes et unités militaires après avoir construit un temple pour un peu de culture pas chère.



Préparation de la guerre


Voilà notre plan d'attaque. Nous allons frapper Gordium, puis Susa et enfin Persepolis. Notez que la route de notre attaque ne nous oblige pas à attaquer depuis l'autre côté de la rivière lorsque nous attaquerons les villes. Les rivières donnent un avantage au défenseur. Ceci donnera aux perses un avantage lors de la contre-attaque mais heureusement, c'est nous qui allons attaquer le plus. Nous construisons beaucoup de guerriers que nous évoluerons en épéistes quand nous aurons mis la main sur le fer. Nous enverrons une pile de 10-15 épéistes pour l'assaut initial avec des renforts sortant en continu de nos villes et les autres guerriers traînant dans nos villes peuvent être upgradés puis envoyés au combat si c'est nécessaire. Toutes nos villes possèdent un temple (presque tous obtenus en sacrifiant des citoyens) et la plupart, une caserne (certaines ont coûté 2 citoyens). La possession de 3 ressources de luxe nous a permit plus de flexibilité dans l'utilisation du travail forcé. Nous effectuons notre première attaque en 670 BC.



Protection de la ville du fer


La ville qui exploite notre ressource de fer doit être protégée à tout prix. Nous avons fortifié des épéistes sur les montagnes autour de cette précieuse ville. Un épéiste (défense 2) a une valeur défensive de 4 (4.5 quand fortifié) quand il se trouve sur une montagne. Les perses n'ont pas encore de fer donc leur valeur d'attaque est de 2 (cavaliers et archers) n'est pas un problème pour les 4 de défense d'un épéiste montagnard. Aussi, avec leur 3 d'attaque, ils peuvent descendre de montagne et attaquer s'ils le veulent. Souvenez-vous que l'épéiste perdre alors le contrôle de la montagne à cause de son déplacement de valeur 1, et vous ne devez pas laisser l'ennemi prendre le contrôle d'une case de montagne. C'est mieux d'avoir plusieurs épéistes en réserve s'il y en a un qui doit descendre de la montagne pour attaquer. Les perses enverra parfois un lancier pour essayer de saccager mon fer, donc vous devez surveiller l'endroit et le tuer avant qu'il ne se déplace sur une montagne.



Contact avec les Zoulous


Dans l'un de nos traités de paix avec les perses, nous avons remarqué qu'ils avaient une ville que nous ne voyons nulle part sur la carte. Cette ville est sûrement sur une île ou un morceau de terre sur un autre continent. Nous n'avons pas encore de carte ou de contact avec une autre civ. Nous pouvons demander aux perses leur ville OU des technologies /or, pas les deux. Nous décidons de prendre la ville, pour que nous n'ayons pas à faire la chasse aux perses sur de petits îles plus tard dans le jeu (vraiment ennuyant). Nous découvrons que la ville se trouve sur une île partagée par une autre civ, mais ne pouvons établir le contact tant que nous n'amèneront pas une unité là-bas, ou bien que l'autre civ n'ait une unité en dehors de sa ville pour nous voir. La deuxième fois que l'épéiste zoulou sort de sa ville, c'est pour nous attaquer. Nous aurions dû construire un guerrier avant le travailleur... l'IA adore attaquer des villes non défendues. Maintenant que nous avons pris contact avec une autre civ nous pouvons acheter des technologies comme Ecriture avant de signer des traités de paix, pour que d'autres options comme Littérature soient disponibles.



Le dernier espoir des perses


Après avoir continué la guerre contre les perses, nous avons réussi à capturer Persépolis et les pyramides (nous avons également eu un héros et accéléré la cité interdite). Nous avons jeté un coup d'oeil sur la carte et découvert une ressource de fer inexploitée. Nous y envoyons un colon pour en prendre possession. Pour y aller plus rapidement, nous signons un droit de passage avec les perses afin qu'il ne soit pas ralenti par leur territoire. Mais lorsque le colon s'approcha, nous aperçurent que les perses avaient déjà installé une colonie et pris "notre" fer. Nous déclarons la guerre pour cette source de fer afin d'empêcher les perses de s'en emparer et de construire des immortels. Malheureusement, cela ruinera notre réputation à cause de la violation du droit de passage et également du traité de paix.



230 AD


Le territoire des perses est progressivement assimilé au nôtre grâce à la réussite de la guerre. Bientôt ce continent deviendra entièrement celui des babyloniens.



Recherche


Au niveau divinité, le joueur humain est tellement pénalisé qu'il ne sert à rien d'essayer de vaincre l'IA dans la course aux technologies tôt dans le jeu. Donc nous allons les acheter, mais en dépensant une somme minimale et espérer que nous pouvons battre l'IA dans une technologie et en retirer des bénéfices en la vendant. Même si ça nous a pris 40 tours pour avoir Alphabet, les perses nous ont seulement battu de 4 tours. Nous étudions donc "Mathématiques", mais avec un seul scientifique. Même pendant un âge d'or, cette ville ne produit pas plus que le minimum de boucliers/or. Donc nous allouons un citoyen en tant que scientifique, pour que 10% d'or en plus de toutes nos autres villes puisse servir à d'autres choses mais nous apprenons toujours nos techs en 40 tours. Malheureusement, je suis devenu distrait et n'ai pas remarqué que le scientifique s'en irait et devienne un travailleur (ou meure de maladie quand il était dans une ville de plaines inondables), donc nous avons perdu notre chance de découvrir Mathématiques en premier. Si j'avais été plus prudent, j'aurais battu en même temps les perses et les zoulous pour cette découverte parce qu'ils recherchaient tous les deux Republique d'abord.



460 AD: Nouvelles civilisations


Nos marins ont aperçu plusieurs bateaux étrangers le long de nos côtes. Nous établissons le contact avec eux et apprenons qu'ils y a de nouvelles civilisations à l'extérieur: les chinois, japonais et indiens. Nous faisons beaucoup d'échanges avec eux. Nous achetons tous leurs contacts en premier puis faisons quelques courses pour savoir qui possède quoi. L'Inde est derrière les autres (mais devant nous), nous pouvons acheter quelques technologies que les indiens ne possèdent pas, puis leur vendre (les zoulous aussi) en faveur des autres technologies qu'il nous manque. Les zoulous étaient loin dans le bas de l'arbre technologique et avaient la Poudre à canon, que nous avons pu échanger au reste du monde. Nous échangeames des techs, produits de luxe et des cartes avec le nouveau monde et finalement on a vendu nos contacts avec les zoulous et récupéré un peu d'argent. Nous n'avons pas vendu nos contacts aux zoulous d'abord à cause de notre mauvaise réputation. Personne n'aurait voulu faire des échanges avec nous. Nous avons maintenant les mêmes technologies que tout le monde.



Magnétisme


Alors qu'il y a plusieurs options de technologies à rechercher en ce moment, nous avons toujours la science à 0% et allons seulement acheter des technologies auprès de l'IA après que 3 ou 4 civilisations l'aient. Avoir la cité interdite, être une démocratie et avoir plein de marchés et de banques dans presque toutes les villes nous a permit d'avoir beaucoup d'argent. Nous continuerons de construire des améliorations dans nos villes pour le moment afin de rendre notre empire encore plus productif, en laissant toujours des épéistes dans beaucoup de villes comme défense minimale. Nous achetons principalement nos technologies à Gandhi comme il a les meilleurs prix. Il est aimable avec nous car on lui donne notre supplément de salpêtre.



Nationalisme


En achetant la dernière technologie requise dans le moyen âge, nous recevons notre tech gratuite qui est le nationalisme. Parce que nous sommes la seule civilisation scientifique dans le jeu (après les défunts perses), nous avons un monopole sur cette technologie donc nous allons la vendre à prix d'or aux autres civs. Nous avons fini par avoir 449 unités d'or par tour pour les 20 prochains tours et un supplément de 2909 unités d'or. Donc nous recevrons 11.889 or après 20 tours. Pas mal pour un investissement de 975 or... Maintenant, nous réglons la science à 100% vers la machine à vapeur pendant que l'IA recherche le communisme. Nous ne vendrons pas cette technologie car nous voulons pas que les boucliers que l'IA a produit pour l'université de Newton soient transférés vers le suffrage universel. En les faisant rechercher Machine à vapeur --> Industrialisation par eux-mêmes, la cascade de boucliers se termine par Newton donc nous pourrons obtenir le suffrage universel, la théorie de l'évolution et l'hooverdam sans compétition. Nous découvrons des technologies tous les 5-6 tours et maintiendrons notre avancée scientifique sur l'IA et une fois qu'on aura la théorie de l'évolution, nous aurons 2-3 technologies d'avance que nous ne perdrons jamais.



Débarquement sur l'autre continent


Le Japon et l'Inde ont été en guerre avec la Chine pendant un long moment. Les chinois ont finalement été vaincus et les japonais et les indiens commencent à conquérir leurs terres. Alors que nous n'avons pas actuellement engagé de combat contre les chinois, nous avons rejoint la guerre contre eux et essayons maintenant de conquérir un peu de leur terrain. Nous construisons un seul transport et le remplissons avec de l'infanterie et un colon. Le transport sera escorté par un seul bateau de guerre. Nous construisons une ville entre les autres qui ont récemment été capturées par le Japon. Nous nous emparons de 3 ressources (fer, charbon, salpêtre) avec cette ville. Nous accélérons d'abord une bibliothèque (pour un peu de culture) puis un aéroport suivi d'autres bâtiments pour augmenter la culture et empêcher la ville de basculer. Nous transportons maintenant plusieurs tanks fraîchement construis dans cette ville grâce à l'aéroport. Nous aurons environ 50 tanks dans cette ville (quelques un placés en dehors en cas de basculement de la ville) lorsque le Japon nous demande un tribut (des épices). Nous refusons et il déclare la guerre. Notre cinquantaine de tanks capture rapidement plusieurs villes japonaises.



Un vote décisif


Nous avons tenu des élections avant (le premier vote en 1360 AD) et le Japon a voté pour nous (avant la guerre Babylone-Japon). L'Inde a voté pour Shaka à cause de notre mauvaise réputation et parce qu'il avait un pacte de protection mutuelle avec les zoulous. Donc le premier vote n'était pas conclusif, mais nous avons découvert qui pourrait voter pour nous la prochaine fois. Après que le Japon soit réduit à une ville (taille 2), Gandhi envoya un missile nucléaire sur la pauvre ville japonaise. A cause de cet acte abominable, Shaka déclara la guerre à Gandhi. J'avais conclu un pacte de protection mutuelle avec Gandhi donc j'ai dû déclarer la guerre à Shaka. Une autre élection se déroula aux nations unies et bien sûr, Gandhi vota pour nous (l'Ia ne votera jamais pour quelqu'un avec qui il est en guerre).



L'empire final de Babylone


Nous avons conquis tout le territoire des japonais et ce qu'il restait de celui des chinois. Nous avons gagné par diplomatie (l'Inde a voté pour nous). Nous aurions pu lancer notre vaisseau spatial quelques siècles plus tôt. Nous étions à environ 300 cases de la victoire par domination. L'Inde n'avait même pas commencé leur vaisseau spatial. Les zoulous avaient commencé, construit 7 morceaux du vaisseau et, par chance, ils ont été sauvés (j'ai échoué dans la capture et la destruction de leur capitale), mais ils doivent reconstruire le programme Apollo parce que la ville qui le possédait a été rasé, et ils manquaient d'uranium et beaucoup d'autres ressources importantes. Leur capitale a déjà été victime d'un missile nucléaire, et toutes leurs villes majeures peuvent l'être facilement dans les prochains tours, donc les conquérir n'aurait pas été un problème.






Les Colons Babyloniens En Divinité [Discussion]


 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.05328 secondes avec 7 requêtes