Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 02 Octobre 2017 10:34 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
Je vous oublie pas mais le week end fut assez
 
m?moriser la page dans un cookie
La concentration des points d'illustres



Abukhir

Auteur : Vol
Titre : La concentration des points de personnages illustres
Date de l'article : 23 / 11 / 2005
Version : Civilization IV
Catégorie : Gestion
Article original



Bon, corrections apportés autant que possible, images ajoutées, reste à relire...si nécessaire, je peux coller l'original, mais y'en a beaucoup... j'ai enlevés les posts qui n'apportaient aucune info complémentaire, résumé 2 discussions, et surtout pas dédoublé les graphiques suite à la correction dû au message de CivDan. Je viens aussi de m'apercevoir de 3 nouveaux posts, mais à priori rien de bien nouveau. Donc si j'ai "poussé" dans les raccourcis, n'hésitez pas à le dire ! (et l'inverse aussi...)


NdT : Les tableaux sont ceux corrigés suite au message de CivDan
Concentrer ou non les points de personnage illustre

La question de départ est de savoir s’il est intéressant de concentrer la production de PPI (points de personnage illustre) dans une ville ou non. En partant du principe que le nombre de PPI générés dans votre empire est un nombre déterminé, vous pouvez soit les concentrer dans une ville, soit dans quelques villes (on pourra dire dans vos 3 meilleurs villes).

Si le nombre de points nécessaires était constant (toujours 100 points par personnage illustre), la question n’aurait pas de sens, quelle que soit la répartition, le résultat serait le même. Mais ce n’est pas le cas, puisque chaque création de personnage illustre augmente le nombre nécessaire pour en créer un nouveau.

(- NdT complément d’information donné par CiverDan)
----------------
L’augmentation se fait suivant la répartition suivante :

100 PPI pour le premier personnage illustre
100 PPI supplémentaires à chaque création, jusqu’à 1000 PPI
ensuite 200 PPI supplémentaires à chaque création, jusqu’à 3000 PPI
ensuite 300 PPI et ainsi de suite

Par ailleurs, la vitesse de jeu change ces valeurs. En épique, la vitesse de jeu est à 150% de la normale, donc l’ensemble de ces chiffres sont augmentés de 50% (ie 150 PPI nécessaire au départ au lieu de 100...)
-----------------
NdT : Reprise de la traduction littérale du post de Vol
Vous avez certainement remarqué qu’une ville avec simplement 1 spécialiste (3 PPI généré par tour) augmente lentement son nombre de PPI, alors que votre capitale peut générer un grand nombre de personnages illustres, ceci augmentant le nombre de PPI nécessaires trop vite pour que les petites villes puissent produire des personnages illustres.
Sans entrer dans le détail, nous pouvons dire que toute ville ne pouvant produire 100 PPI (NdT : puis 200, puis 300,…) dans le temps nécessaire à la capitale pour produire 1 personnage illustre ne pourra jamais produire de personnage illustre.

J’ai donc construit une simulation pour en explorer la mécanique. Voici les paramètres pris en compte pour cette simulation :

- Trois villes, avec un nombre fini de PPI à distribuer entre elles. Pour simplifier, j’ai pris 30 PPI à distribuer.
- J’ai défini un paramètre d, qui correspond à la distribution de ces points. Pour faire simple, d est le ratio de la répartition entre 1 ville et les 2 autres.

Par exemple :
Si d=1 alors chaque ville à 10, 10, 10
Si d=2 alors la répartition est : 15, 7.5, 7.5
Si d=3 alors la répartition est : 18, 6, 6
Si d=10 alors la répartition est : 25, 2.5, 2.5
Quand d approche de l’infini, la répartition est de 30, 0, 0

Plus d est grand, plus on concentre les PPI sur 1 ville.

Si d=0.5 alors la répartition est : 6, 12, 12
si d=0.1 alors la répartition est : 1.428, 14.28, 14.28

Plus d est petit, moins la ville principale à de points par rapport aux villes secondaires.

La simulation calcule le nombre de tour nécessaire pour produire 20 personnages illustres.

Voici le résultat :



Vous noterez que l’axe des x a une croissance logarithmique, et que l’axe des y n’est pas représenté dans son entièreté. Plus la courbe est basse, mieux c’est, puisque cela montre qu’il y a besoin de moins de tours pour générer le même nombre de personnages illustres.

Quelques observations à noter :
- Aucune répartition des PPI ne fera une différence de plus de 8%
- Les baisses ponctuelles sont liées aux cas où 1 ou 2 villes n’arrivent pas à atteindre le nombre de PPI suffisant pour générer un personnage illustre.
- Vers d=0.2 la ville avec moins de PPI n’arrive plus à générer de personnage illustre, car le nombre de points nécessaires augmente plus vite que le nombre de points cumulés par la ville. A partir de ce point, il est préférable de répartir ces points dans les autres villes.
- vers d=10, l’inverse se passe. Ce sont les 2 autres villes qui n’arrivent plus à générer de personnage illustre. Il vaut donc mieux concentrer les PPI sur la ville principale.
- Les 2 extrêmes ont une approche asymptotique des limites
- il y a un point dangereux vers d=10 où, quand la principale ville gagne 1 PPI de plus, elle empêche les 2 autres de produire des personnages illustres, entraînant une perte de « productivité » de 16%.

Dans cette simulation, n‘ont pas été pris en compte les éventuels bonus. La plupart des bonus concernent l’ensemble des villes (Parthenon, philosophie, pacifisme), et ne changent donc pas la valeur de la variable d (l’ensemble des chiffres augmentent, mais le ratio reste le même, vous répartissez 60 points au lieu de 30).

Maintenant, voyons le cas de l’épopée nationale, qui augmente la production de PPI de 100% dans une seule ville. Voyons son impacte sur la distribution des points :


Nous pouvons remarquer tout de suite que nous obtenons un résultat semblable, mais que la courbe s’est décalée de 2x avec l’épopée nationale.

Voyons maintenant quelques points plus intéressant et attendus :
- La différence de PPI (entre aucun PPI dans la ville avec l’épopée nationale et tous les points dans cette ville) est un facteur de 2 (de 60% à 120%)
- Les points de rupture intermédiaire, liés au fait qu’une ville n’arrive pas à produire de personnage illustre font une différence de l’ordre de 10%
- Concentrer l’ensemble des PPI sur une seule ville est la solution évidente.
- Le point de rupture, où les autres villes ne peuvent plus produire de personnage illustre se trouve maintenant à d=4. C'est-à-dire quand la ville principale génère 20PPI (40 avec l’épopée nationale), et les 2 autres villes 5 PPI. Il faut donc 2.5 tours à la ville principale pour générer 100 PPI, et 20 tours pour les autres villes.

En résumé, tant que la valeur de d est raisonnable, on peut augmenter sa production de personnage illustre de 20 à 30%, si l’on concentre ses spécialistes et les merveilles dans 1 ville avec épopée nationale. Les autres villes seront capables de générer des personnages illustres jusqu’à un certain point. Mais si vous avez un certain nombre de merveilles et de spécialistes dans votre ville principale, vous pourriez ne gagner aucun personnage illustre avec simplement un spécialiste dans une autre ville.

Comme dans une bonne partie des mécanismes de civ 4, tout est question de spécialisation. Avoir des villes à tout faire est significativement moins productif.


Petite étude supplémentaire sur la question des villes secondaires ne pouvant créer de personnage illustre.

Voici un exemple de la courbe de croissance des PPI avec l’épopée nationale, où d=5.25, dans le cadre d’une partie, les autres villes ne peuvent générer de personnage illustre.

On peut voir que le nombre de points nécessaires pour avoir un personnage illustre augmente en escalier de plus en plus lentement, alors que le nombre de PPI cumulés dans une ville augmente linéairement, il y aura donc forcément un moment où la ville va générer un personnage illustre. Mais si la ville principale a suffisamment de PPI par tour, ce moment peut dépasser les 400 tours, donc la limite du jeu.

Voici maintenant un exemple où d=2 (ville principale à 15 PPI/tour (30 avec épopée nationale), les 2 villes secondaires à 7.5PPI/tour).

Nous nous apercevons que les villes secondaires produisent 4 personnages illustres, et la ville principale 16. Même une différence relativement faible dans la production de PPI (15 contre 7.5) a un effet énorme.

Afin de completer l’analyse, j’ai aussi créé une animation où l’on voit les effets de l’augmentation de la variable d, avec l’épopée nationale dans la ville principale. Cela aide à visualiser l’importance des villes qui peuvent générer ou non des personnages illustres. Il est à noter que ceci n’impacte pas de beaucoup le nombre de personnages illustres pouvant être générés.

Cliquez ici pour enregistrer l'analyse (2,8 Mb en zip)

Cette analyse reste avec un nombre fini de PPI, mais donne un résultat malgré tout intéressant.


------------------
Réponse de Aminor
Merci pour cette analyse et ces explications. Notez que ceci est dit dans un esprit de critique constructive, afin d’apporter quelques ajustements.

J’avais déjà réfléchi sur ce point, sans y apporter de réponse clair. J’avais bien appréhendé le fait que les PPI n’avaient plus d’intérêt à partir d’un certain point dans les villes secondaires… mais nous employons les spécialistes et les ajouts de constructions généralement pour d’autres objectifs que les PPI. C’est vrai que je laisse généralement en « auto-pilote » cette partie de la gestion, notamment parce que j’ai généralement peu de grandes villes assez productives qui sont tout naturellement mes points de productions de personnages illustres.

Pour aborder la question d’ensemble des PPI, il faut aussi prendre en compte l’aspect du type de personnage illustre que l’on souhaite, car si une ville UPI (usine à personnage illustre) est fortement orientée sur la science, religion, ou autre, elle aura tendance à produire plus de personnage illustre de ce type que souhaité. Mais c’est peut-être parce que je n’ai jamais fait suffisamment attention à ce point jusqu’ici.

------------------
Réponse de DaveMcW
Un autre point à voir est que le nombre de PPI n’est pas fini (30). On pourrait considérer cela comme vrai si seules les merveilles étaient sources de PPI.

Mais avec le système de caste et un certain nombre d’amélioration dans les villes, et virtuellement un nombre infini de spécialiste dans un empire, augmenter le nombre de PPI dans une ville ne baisse pas le nombre produit dans une autre.

Cette analyse est principalement applicable pour les PPI d’ingénieurs et les PPI de prophètes, qui ne peuvent être augmentés en utilisant le système de caste. Bien que la forge et l’usine (9 PPI) sont presque aussi valables que les merveilles (10 PPI ingénieur) ou le travail du fer (10 PPI ingénieur).

------------------
Réponse de AU Armaggedon
Quand je commence avec un leader philosophique, j’essaye régulièrement d’avoir une stratégie pour les personnages illustres. Le concept des personnages illustres a attisé ma curiosité et j’ai essayé les 2 méthodes un certain nombre de fois. De mon expérience, une cité est sans conteste le moyen le plus facile et le plus rapide pour produire le plus de personnages illustres. Mais si vous avez la chance, de par le terrain de départ, de pouvoir produire des merveilles assez taux et de la nourriture en abondance, une redistribution des PPI peut être plus efficace, bien qu’un peu plus long.

Si j’ai un endroit avec beaucoup de plaines inondables, ou du poisson, etc qui correspond à une de mes 2 premières villes, j’y construits mon usine à PI. Les Pyramides et le Parthenon sont le mieux (dans tout les cas), et vous choisissez la ville cible pour la Grande Bibliothèque. Je concentre mes efforts pour avoir Banque (pour la doctrine Mercantilisme) , Ankor Vat (philosophie est le mieux pour les doctrines dans tous les cas), et plus tard Statue de la liberté, et aussi la chapelle sixtine comme bonus.

Beaucoup des personnages illustres produits sont réinjectés dans cette même ville, pour en faire une super-ville, et en même temps votre ville scientifique. Vous n’avez pas besoin de villes scientifiques supplémentaires, car celle-ci produira déjà des milliers de fioles.

Avec représentation (dès la construction des Pyramides), bureaucratie si c’est votre capitale, ou liberté d’expression sinon, et le maximum de cottages, et système de caste, mercantilisme, et philosophie, et les merveilles et beaucoup de nourriture produite, vous avez au début de l’ère classique généralement plus de 200 PPI et des bonus incluant + 3 scientifiques + 1 de production (prêtre) + 2 points de culture à quoi s’ajoute les spécialistes déjà effectifs. 250% de PPI qui grimpe à 350%dès que vous avez philosophie.

Si vous avez beaucoup de villes (25 ou plus) et de manière générale beaucoup de nourriture, redistribuer les PPI peut être mieux en étant assez précis. Vous pouvez maintenir sur une plus longue durée la production de PPI si vous ajoutez la statue de la liberté comme objectif suivant et avec le système de caste, vous pouvez ajouter (avec suffisamment de nourriture) 3 et spécialistes et plus aux 2 premiers gratuits, le tout avec un bonus de 250%, pour une production de 40 à 100 PPI dans chaque ville.

Si vous avez 25 villes, les spécialistes scientifiques produisent à eux seuls plus de 400 fioles dans votre empire. Je me retrouve régulièrement à enlever l’ensemble de mes prêtres pour avoir une production au maximum.
Cette stratégie a pour moi une grande importance, parce que je préfère jouer sans échange de technologie la plupart du temps, donc les découvertes scientifiques ont pour moi une importance vitale (au niveau empereur, il faut mettre les sciences en avant, sans échange de technologie, mais avoir les premières merveilles est très difficile, donc je n’utilise pas cette stratégie jusqu’à ce que j’ai de l’avance), mais même avec l’échange de technologie activé cela reste super d’avoir des méga-bonus et c’est tout simplement une façon sympa de jouer.
-----------------
Réponse de Vol

Bon, nouvelle analyse.

Disons que nous avons construit des merveilles dans notre capitale, qui génèrent 4 PPI de prophète, 4 PPI d’artiste, et 2 PPI d’ingénieur. Cela semble être une distribution classique dans mes parties. Sachant que cette analyse est faite pour moi en premier lieu, je vais partir sur ces bases. Si vous jouez différemment… n’hésitez pas à faire votre propre analyse !

Donc 10 PPI par tour dans la capitale venant des merveilles, que j’avais construit au départ pour les bonus qu’elles apportaient, les PPI étaient juste un bonus supplémentaire. Maintenant, partons du principe que nous souhaitons avant tout avoir 2 types de personnage illustre : prophète et ingénieur (juste pour faire un exemple).

Nous prendrons aussi comme point de départ que nous avons une ville secondaire contenant aussi une merveille (qui produit par exemple 2 PPI de marchand), et que cette ville peut supporter 3 spécialistes. La capitale aussi peut supporter 3 spécialistes, et l’épopée nationale a été produite ici. Enfin nous avons une 3e ville qui peut supporter 2 spécialistes mais n’a pas de merveilles.

Comment produire le maximum de prophètes et d’ingénieurs dans les 200 prochains tours, sachant que nous avons déjà produit 2 personnages illustres depuis le début de la partie ?

J’ai testé toutes les configurations possibles (48 cas), avec 1000 test « monte carlo » (NdT : type de test statistique qui consiste à lancer n fois l'opération et à considérer que la probabilité est réussite/n, merci GD...) chacune (puisque le type de personnage illustre est aléatoire).


Avec ce scénario, la capitale génère 9 personnages illustres, la ville secondaire génère 1 personnage illustre, et la 3e ville n’est pas capable de générer de personnage illustre. La deuxième ville n’est pas inutile, avec 1 merveille et 3 spécialistes, générant 11 PPI/tour (2+3*3), mais cela ne génèrera que 2200 PPI en 200 tours. La dernière ville utilise 2 spécialistes pour 6 PPI/tour, mais n’est pas capable de générer de personnage illustre sur 200 tours (puisqu’elle aura généré 600 PPI dans cette durée, pour un objectif à 1400).

Pour obtenir le maximum de grand prophète (une moyenne d’environs 6.9), la réponse évidente est de ne prendre que des prêtres comme spécialiste. Avec ce paramétrage, 1 grand ingénieur sera produit en moyenne.

Pour obtenir le maximum de grand ingénieur (une moyenne d’environs 6.1), la réponse évidente est de ne prendre que des ingénieurs comme spécialiste. Avec ce paramétrage, 2 grands prophètes seront produits en moyenne.

Dans tous les cas, si nous prenons la somme des grand prophètes et grands ingénieurs (quand on essaye d’avoir le moins d’artiste et de marchand), la variation est faible (environs 0.2). Si vous ne donnez pas plus de valeur aux ingénieurs qu’aux prophètes, la sélection des spécialistes devrait être base sur la valeur intrinsèque du spécialiste et non sur les PPI produits.
Puisque le nombre total de PPI est constant dans tous les cas, 10 personnages illustres seront produits en 200 tours. Par ailleurs, il apparaît clairement que vous aurez dans tous les cas 2 personnages illustres qui ne seront ni prophète ni ingénieur. C’est généralement un artiste dans la capitale et un marchand dans la ville secondaire, en raison des merveilles.

En résumé, Les améliorations qui produisent quelques PPI dans vos villes secondaires ne changeront pas grand chose, et il n’est pas conseillé d’ajouter des spécialistes et des merveilles dans ces villes dans ce but la. PPI ne devrait être pris en considération que dans votre capitale et éventuellement dans une autre ville. Le reste du temps, ce n’est pas la peine de se préoccuper des PPI pour l’ajout des spécialistes et des merveilles, afin d’accumuler des PPI supplémentaires dans ces villes.

Mon idée suivante a été : est-ce que ça a un sens d’avoir des spécialistes dans plusieurs villes avec des types de merveilles différentes ? Dit autrement, puisque la capitale génère des personnages illustres plus ou moins aléatoirement, peut-il être valable de décider de ne pas mettre de spécialiste dans la capital, afin de permettre à d’autres villes de se “spécialiser” dans un type de personnage illustres ?

Voici toutes les permutations possibles (12) dans le cas où nous n'avons ajouté aucun spécialiste dans la capitale :

Nous voyons que maintenant, la capitale ne génère plus que 5 personnages illustres (contre 9 avec 3 spécialistes), la 2e ville génère 2 Personnages illustres (contre 1) et la 3e 1 (contre 0).

Le maximum de prophètes est 4.7 (contre 7.0), le maximum d’ingénieurs est de 3.6 (contre 6.1) et la somme moyenne est de 5.7 (au lieu de 8.0). Et le nombre total de personnage illustre descend de 2 (sur 10).

Donc, essayer de concentrer la production des personnages illustres en se spécialisant dans différentes villes est rarement valable. Si vous avez comme objectif principal de produire au plus vite une merveille, baisser la production de PPI dans votre capitale et utilisez le maximum d’ingénieurs (puisqu’il est rarement possible d’en employer plus d’un jusqu’à la production d’usines) pourrait être intéressant. Le reste du temps, il suffit de produire l’épopée nationale et le maximum de merveilles donnant des spécialistes en bonus est largement plus valable sur le long terme, même si cela implique la production de personnages illustres moins intéressant de temps en temps.

Voici un autre point intéressant :

En fonction du nombre de tours restants (ou de la limite que nous nous fixons), si nous produisons beaucoup de PPI, les autres villes ne génèreront jamais de personnage illustre.

Voici le résultat :


A noter : le ratio de d est calculé en tenant compte de l’épopée nationale.

Par exemple, si vous avez déjà généré 2 personnages illustres, et souhaitez vous occuper des 250 prochains tours, vous devez déterminer si votre ville principale génère plus de 2.75 fois plus de PPI que la 2e ville. Ainsi, si votre ville génère 12 PPI (24 PPI/tour avec l’épopée nationale), et la 2e ville génère 4 PPI (plancher de 12/2.75), alors cette ville ne génèrera pas de personnages illustres. Si cette ville gagne 5 PPI/tour, elle en produira.

Autre exemple, vous avez déjà généré 6 personnages illustres et pensez finir la partie dans les 100 prochains tours, pour le meilleur ou pour le pire. Le ratio d qui nous intéresse est d’environs 1.3. Cela veut dire, que si votre meilleure ville (après application de l’épopée nationale), génère 32 PPI/tour, toute ville générant moins de 12 PPI/tour ne produira pas de personnage illustre.

Nous partons toujours que toutes les villes ont au début de la période mesurée 0 PPI cumulés.

En résumé, si vous avez produit peu de personnage illustre, et que votre ville principale a déjà un bon niveau de production de PPI, disons 4 merveilles et 2 spécialistes, et 200 tours restants à jouer, vous aurez besoin de 6 PPI/tour ou plus (2 spécialistes) pour qu’une ville secondaire ait un impacte dans la partie. Mais cet impacte sera d’un unique personnage illustre, à comparer au nombre important qu’aura produit la ville principale.

Ajoutez plus de merveilles à la ville principale, et vous devrez augmenter d’autant le minimum nécessaire pour les autres villes (à un radio de *1/d). Autrement dit, les villes avec 2 spécialistes ne suffiront plus.

---------------
Réposne de WillBurn
Si vous souhaitez avoir avant tout des ingénieurs et des prophètes, vous devriez répartir les PPI dans votre empire (car les forges et temples ne vous permettent d’avoir qu’un spécialiste).

Si vous souhaitez des scientifiques, des marchands ou des artistes, concentrez vous sur 1 ville ou 2.


-------------------
NdT : Résumé d'une discussion ceci n'est pas une traduction littérale
Kylearan souligne le point suivant, que l’auteur ne connaissait pas :
Ce n’est pas le nombre de PPI par type mais le nombre de source qui génèrent les PPI. Chaque merveille compte pour une source, ainsi que chaque spécialiste. Ce calcul tient compte du nombre de tour où la source à donnée des PPI. Par exemple, si les pyramides (source de grands ingénieurs) contribue pour 100 tours, et que l’on ajoute un spécialiste scientifique pour 1 tour, vous aurez 99% de chance d’avoir un grand ingénieur.

-----------------

NdT : Résumé d'une discussion ceci n'est pas une traduction littérale
Bouchehog trouve que ce guide est très instructif, mais il trouve difficile de l’appliquer à des niveaux de difficulté élevés. Généralement, il est très difficile de construire des merveilles avant l’IA, et la seule solution est de les construire dans les villes ayant le plus de productivité. A l’inverse, la ville de production des PI ne pourrait avoir que peu de production pour avoir le maximum de nourriture pour les spécialistes, donc comment gérer la répartition ?

-------------------------

Réponse de DaveMcW
Comment avoir un ingénieur illustre 3 fois plus vite :
1- construire les pyramides
2- Attendre 18 tours (+36 PPI, 18*100% ingénieur)
3- Passer en système de caste
4- Engager 10 scientifiques pour 2 tours (+64 PPI, 2*91% scientifique, 2*9% ingénieur)
5- Résultat final : 90% ingénieur, 10% scientifique

-------------------

Réponse de CivMath
Merci pour ce post très intéressant. Je m’occupe fréquemment de problèmes d’optimisation, et cette question m’a intéressé. Je dois y réfléchir un peu plus, mais mon instinct me dit que ton modèle n’est pas construit logiquement (ou je ne comprends pas l’échelle employée).

Choses à voir :
Dans ton modèle, tu traites des PPI comme d’une quantité finie, alors que ce n’est pas le cas. C’est une ressource infinie, simplement dépendante du temps. Si la partie continuait à l’infini, nous aurions une infinité de PPI. Ce point simple peut fortement altérer la dynamique de ton résultat.

Les ressources finies en question sont les ressources se trouvant dans certaines villes, du type spécialistes et merveilles.

Les choses qui affectent l’ensemble des villes de la même façon n’ont aucun impact sur la question de la distribution des ressources finies. Elles affectent le taux de PPI produits, mais pas le ratio entre les villes.

Il y a aussi une limite au nombre de spécialistes pouvant être produits dans une ville. Nous ne pouvons convertir l’ensemble des citoyens en spéciales et garder la ville fonctionnelle. Donc une ville avec une bonne production (NdT : de nourriture) pourra employer plus de spécialistes que d’autre villes.

Ma première idée pour vérifier mathématiquement comment cela fonctionne, ce n’est pas mûrement réfléchit, mais plutôt intuitif :

Combien de temps cela prend-il de produire un personnage illustre ? C’est une formule simple dépendante du temps :
G=t(S+W)c

G = PPI
t= tour de jeu
S=nombre de spécialistes
W=merveilles productrices de PPI
C=modificateur de proportion (du type épopée héroïque, ou doctrine)

Ce modèle décrit comment une ville obtient des PPI dans le temps.

Maintenant, l’objectif est de produire le maximum de personnages illustre dans le temps le plus court.

Considérons maintenant 3 villes et leur production de PPI. Si vous avez S comme nombre de spécialistes, la répartition entre les villes n’a pas d’importance au niveau du nombre de PPI produit sur l’ensemble de votre empire. On peut donc conclure que les PPI n’ont pas de réelle importance au niveau globale, mais bien au niveau des villes.

En prenant la formule précédente, avec 3 villes et 3 spécialistes à répartir. Si vous mettez 1 spécialiste par ville, vous produirez votre premier personnage illustre en environs 33 tours, le suivant à 66 tours (pour que votre 2e ville atteigne 200 PPI), et le 3e à 99 tours. Nous avons donc un taux de production d’environs 1 personnage illustre tous les 33 tours.

Si maintenant, nous mettons l’ensemble des spécialistes dans une seule ville, nous produisons maintenant 9 PPI par tour. Nous aurons alors le 1er en 11 tours, le 2e en 33 tour et le 3e en 66 tours. La production est donc de 3 personnages illustres en 66 tours, soit 1 tout les 22 tours.

Donc, puisque la production des personnages illustres est clairement gérée par ville, vous devriez gérer la distribution des ressources dans le but d’augmenter la production de PPI dans une seule ville.

La même règle s’applique pour les merveilles, il faut les rassembler au maximum dans une ville.
Evidemment, la limite de ce raisonnement est qu’une fois que vous avez une plus grande civilisation, il vous faut reconsidérer la redistribution puisque vous ne pourrez pas concentrer l’ensemble des spécialistes dans 1 seule ville, mais la teneur générale du propos reste vrai, concentrez-vous sur une seule ville à la fois.

C’était ma petite contribution. J’attends vos commentaires, critiques.



[Discussion]

 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.07852 secondes avec 7 requêtes