Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 11 Décembre 2017 02:06 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
oui sur steam et sur des serveurs non officiels
  Civfr.com -> Ze topic culinaire des civeurs(euses)
m?moriser la page dans un cookie


Pages : (9) 1 [2] 3 4 ... Dernière »  ( Aller vers premier message non lu ) Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Ze topic culinaire des civeurs(euses), viendez nous faire partagez vos secrets!
KaG  Hors ligne
Ecrit le : Lundi 03 Octobre 2005 à 18h20
Quote Post


Le Magnifique



********

Groupe : Membres
Messages : 2 094
Membre n° : 385
Inscrit le : 20 Septembre 2004






QUOTE
ps : les truites, je les peche et ça me coute zéro l'ami et en plus, c'est des farios


Vu ton salaire, si, ca te coute très cher, si tu bossais, ca te rapporterait plus :aniv0:
Et à la pêche, selon les endroits, c'est aussi et souvent de la truite d'élevage...

Concernant les produits et la cuisson, c'est vrai.

Ceci étant dit, c'est en foutant la pression sur ce genre de trucs que plein de gens ne veulent pas faire la cuisine (exemple ma chérie qui a bossé 4 ans a coté d'une asso de cours de cuisine...).
De plus, les bons produits aident à faire un bon plat, mais des produits "basiques" permettent tout autant de s'amuser (mais y a un topic où tout ceci est déjà évoqué, ne polluons pas celui ci)


--------------------
PMEmail PosterUsers WebsiteAOLMSN
Top
niluge  
Ecrit le : Lundi 03 Octobre 2005 à 18h31
Quote Post


Unregistered















:1er: Platrée de spaghettis à la maçon portugais :1er:


  • Ingrédients

- 500 grammes de spaghettis.
- De l'eau.
- Une casserole.
- Une fourchette ou un pic à glace (selon votre niveau de réussite à ce plat).
- Une copine (mais un téléphone, une télé, un PC peuvent aussi servir utilement :oui: ).
  • Niveau de difficulté

- Très complexe : il faut tout une conjugaison de facteurs en même temps, comme pour tout grand plat réussi par :niluge:
  • Niveau de difficulté

- Tout commence avec le remplissage de la casserole avec l'eau :biggrin: ! Essayez de ne pas trop remplir la casserole et faites bouillir.

- Mettez les spaghettis dans l'eau :arg: : oui, je sais, ça devient technique :chaud: !

- Evitez de remuer les spaghettis. Pour ce faire, faites intervenir l'ingrédient "copine"...ou téléphone, ou PC. Bref : évitez de regarder les spaghettis !

Déjà ça les stressent :faux:, ça les intimident :rouge2: que vous les regardiez et...ils se collent pas entre eux :benou: (le spaghetti fonctionne un peu comme l'être humain, je crois... :doute: :fac:).

- Continuez à discuter avec votre copine...votre téléphone avec votre PC.

ATTENTION : :modo: étape où odorat et vue doivent fonctionner ensemble :modo:

- Il faut être écarter de la casserolle et de la cuisine, avec votre copine (ou les autres ustenciles) mais...assez près pour voir la fumée et sentir l'odeur de pates finement brulées. Plus ça sent le brulée, plus il y a de la fumée, plus vous êtes sûrs que vos pates vont former un ensemble homogène :applau2: , cohérent :1er: , soudé :boire: . Ne lesinez surtout pas sur la quantité de fumée...

- La touche finale à présent : essayez de mettre votre fourchette dans la préparation de pâtes. Si la fourchette resort péniblement...c'est pas encore tout à fait ça :boulet2: . Si la fourchette se casse, c'est que c'est près à servir :1er: ! Si le pic à glace soulève la casserolle et les pâtes : :1er: :1er: :1er: :1er: :1er: Bravo, vous êtes un parfait cuistot nilugien :applau2: :applau2: :applau2: !

:merci: :merci: :merci: Je sais public, je sais :merci: :merci: :merci:

:niluge: smacks :niluge:
Top
Irish Tripode  Hors ligne
Ecrit le : Lundi 03 Octobre 2005 à 18h33
Quote Post


Coeur de Lion



******

Groupe : Membres
Messages : 470
Membre n° : 335
Inscrit le : 21 Septembre 2004






QUOTE (ThomasDeCabries @ Lundi 03 Octobre 2005 19h12)
@Irish : je savais que ça allait t'enerver, je m'en excuse parce que tu as du passer pas mal de temps à faire tout ça (photos + commentaires + cuisine).


Thomas, désolé de m'être un peu emporté (journée de merde, chômage prochain tout ça... bref).

En fait ce qui m'a enervé c'est simplement le "ton" (si l'on peut dire ainsi pour un forum) qui laissait entendre que tu sais à peu près tout sur tout.

Autant que tu m'apprennes les secrets de la mécanique des fluides ou de la chasse au fennec, certes, autant qu'un type débarque et essaye de m'apprendre ce qui a été mon métier et qui est toujours ma passion, ça me fait réagir..... :mechant4:

Bon incident Clos. :merci:


--------------------
Notre ami Tony s'en est allé au milieu des autres sandballeurs le samedi 02 Juillet 2005 à Boyardville.

Nous ne t'oublierons pas et honorerons ta mémoire en perpétuant ce que tu aimais tant : l'Esprit du Sand!

Pour que là haut, calé dans les nuages une binouze à la main aux côtés de Gillou parti trop tôt aussi, vous preniez l'apéro en nous voyant faire des kung-fu virevoltants.

Le vide que vous avez laissé, nous le remplirons de joie, de bonheur et de sourires. Ce sera dur, mais on vous doit bien ça....
PMEmail PosterUsers WebsiteMSN
Top
juni_be_good  Hors ligne
Ecrit le : Lundi 03 Octobre 2005 à 23h42
Quote Post


Black mage



********

Groupe : Admin
Messages : 11 552
Membre n° : 1 632
Inscrit le : 15 Mars 2005
-

-



Bravo niluge pour l'ironie de ton post. Dans un topic où apparemment on n'a pas trop le droit d'être nul en cuisine, ta recette m'a beaucoup fait rire ;)

L'idée d'Irish d'ouvrir un topic cuisine est très bonne à mon avis, mais pour ma part je ne me risquerais pas à proposer de recette, vu l'ambiance qui règne ici.
PMEmail Poster
Top
niluge  
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 0h01
Quote Post


Unregistered















QUOTE
juni_be_good Ecrit le Mardi 04 Octobre 2005 00h42
  L'idée d'Irish d'ouvrir un topic cuisine est très bonne à mon avis, mais pour ma part je ne me risquerais pas à proposer de recette, vu l'ambiance qui règne ici. 


Irish et Thomas sont des spécialistes du bien manger donc...ils sont un peu ronchon, comme ça, si on les titille un peu sur leur "dada" :biggrin: :lol: .

Mais...je suis sûre que personne ne se moquera, ou alors gentiment :boulet2: , si tu proposes une petite recette pas trop compliquée à faire.

:niluge: smacks, ma marmotte aux yeux gris :wub: :niluge:
Top
juni_be_good  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 8h57
Quote Post


Black mage



********

Groupe : Admin
Messages : 11 552
Membre n° : 1 632
Inscrit le : 15 Mars 2005
-

-



Bon, alors je me lance... :boulet2:

Scénario connu de tous je pense (du moins de tous ceux qui sotn aussi organisés que moi :sifflote:), vous arrivez dans votre cuisine, à la recherche de quelques chose à faire à manger. Et là, vous vous trouvez devant un lot de choses très diverses dont vous vous dîtes qu'on doit bien pouvoir faire quelque chose avec tout ça. Parfois on fait des choses horribles (comme de pâtes au thon, où je me suis dit qu'un peu de citron irait bien avec le thon. Avec le thon, oui, mais avec les pâtes... :gerbus: :boulet:) et parfois des choses pas mal du tout. C'est le cas de cette recette.

Autant planter le décor tout de suite, c'est du pas cher, et c'est du pas diététique.

Pommes de terre à la paysanne façon Juni
(ouah, ça pête comme nom ! :1er:)



Ce jour là, j'avais chez moi :
  • des pommes de terre
  • des lardons
  • des champignons
  • des oignons
  • de la crème fraîche
  • du sel eu du poivre
  • du paremsan rapé
  • de la noix de muscade (facultatif)
Pour les proportions, vous faîtes comme moi, vous vous dé****** :copain:

Faites cuire vos patates à l'eau bouillante ou à la vapeur (si vous avez une cocotte-minute, c'est meilleur) un peu moins longtemps que la normale (vous ferez revenir les pommes de terre à la poele ensuite, elles finiront donc de cuire)

Pendant ce temps là, épluchez les oignons et émincez-les. Une fois les patates cuites, épluchez-les (ça parait évident, mais on ne sait jamais...)

Faites chauffer un peu d'huile dans une poele, et faites y dorer un peu les oignons et les champignons, puis ajoutez les patates. Dans une autre poele, faites revenir les lardons. Pourquoi dans une autre poele ? Parce que si vous les mettez avant les patates dans la même, les lardons seront brulés le temps que les patates dorent, et si vous les mettez après, ils auront beaucoup de mal à cuire.

Ensuite, baissez le feu sous une des poeles, et regroupez les contenu des 2 poeles dans celle là. Ajoutez un peu de crème fraiche (pour rendre le tout moins sec), salez, poivrez, ajoutez une toute petite pincée de noix de muscade si vous avez (attention, il faut y aller doucement, ça donne énormément de goût).

Ajoutez le parmesan rapé (si vous n'avez pas, ça doit marcher aussi avec du gruyère, mais ça doit être nettement moins bon) et mélangez vigoureusement pour bien le mélanger.

Versez tout ça dans un plat, c'est prêt.

PS: eventuellement (mais j'ai jamais essayé, je n'ai pas de four...) il peut être très sympa de faire gratiner 5-10 minutes au four avant de servir.
PMEmail Poster
Top
Irish Tripode  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 10h33
Quote Post


Coeur de Lion



******

Groupe : Membres
Messages : 470
Membre n° : 335
Inscrit le : 21 Septembre 2004






Un bon plat que pour l'hiver il est bien pour se reconstituer des réserves!!!!
:applau2:

Tu m'as donné faim petit salopiaud! :bravo1:


--------------------
Notre ami Tony s'en est allé au milieu des autres sandballeurs le samedi 02 Juillet 2005 à Boyardville.

Nous ne t'oublierons pas et honorerons ta mémoire en perpétuant ce que tu aimais tant : l'Esprit du Sand!

Pour que là haut, calé dans les nuages une binouze à la main aux côtés de Gillou parti trop tôt aussi, vous preniez l'apéro en nous voyant faire des kung-fu virevoltants.

Le vide que vous avez laissé, nous le remplirons de joie, de bonheur et de sourires. Ce sera dur, mais on vous doit bien ça....
PMEmail PosterUsers WebsiteMSN
Top
Jacktherabbit  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 10h46
Quote Post


Favicon d'or



********

Groupe : Grands Anciens
Messages : 8 191
Membre n° : 1 035
Inscrit le : 27 Octobre 2004






:ouaah: Ca y est :ouaah: je l'ai enfin retrouvé :ouaah:

Ze topic culinaire qui s'était perdu dans les profondeurs de la taverne et déjà ouvert par Irish...

C'est ici vous y trouverez d'ailleurs une mémorable discussion entre Fanch et votre serviteur à propos de noix de coco, de choux de bruxelles et d'huile d'olive :laugh2:


--------------------
Grand festival du film de Civfr : La sélection officielle et la finale

As you reach the border to the unknown land
Or when you are visited by the great lord of darkness
Take your time, have in mind and remember
This is not supposed to be a comfortable land...
PMUsers Website
Top
ThomasDeCabries  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 10h54
Quote Post


El Conquistador



********

Groupe : Membres
Messages : 2 452
Membre n° : 1 097
Inscrit le : 03 Novembre 2004






Bon, allez, pour faire plaisir à niluge, je passe à la vitesse supérieure et je vais vous apprendre quelques trucs, astuces, lois physiques qui vont grandement vous aider dans votre quete du bon, pour que vous arretiez de vous faire rétamer dans des recettes de cuisine au dela du niveau empeureur :lol:

1° Comment combler le gap entre une cuisine niveau monarque et une niveau empeureur dans le scénario "je cuit une viande ou un poisson" ?

Le secret, c'est de comprendre exactement la chimie et la physique ce qui se produisent dans un roti de boeuf ou de veau, une cote de boeuf, de porc..etc...lors de la cuisson au four par exemple.

Prenons un roti => en premiere approximation, c'est 80% d'eau contenue dans des cellules.

Un bon roti se met au four à température ambiante (on l'a sorti du frigo à peu pres une heure avant), badigeoné d'huile d'arachide (jamais tournesol qui ne supporte pas les hautes températures et se dégrade)

Le premier objectif est d'obtenir une croute homogène : pourquoi ?

Essentiellement pour le gout : c'est la réaction de brillat savarin qui coagule les cellule et donne ce croustillant qui seul donne le gout au roti (ex :un tartare n'a aucun gout) et le gout est emprisonné dan le gras uniquement (il faut absolument retenir cette définition de base)

Lorsqu'on a compris ça, il suffit de retourner au début votre roti sur toutes les faces régulièrement pendant un gros 1/4 heure à 250°C.

Le deuxieme objectif, c'est d'obtenir une couleur homogène et un fondant inégalable : comment ?

Par une regle fondamentale à tous vous ancrer dans la tete : le REPOS !!!

Voici pourquoi :

Comme je l'ai dit, un roti est une boulle d'eau qui au four fume comme des milliers de gésers qui font sortir la vapeur générée par tous les trous possibles.

Premeire remarque : lorsqu'une mamie ou un cuisinier peu au fait des réactions chimiques vous dit qu'il ne faut jamais saler un roti avant de l'enfourner car cela va l'assecher, dite lui d'aller se faire cuire un oeuf, car c'est une idiotie monstrueuse.
Par contre, il a raison, cela ne sert à rien car le sel va etre expulser par tous ces gésers d'eau bouillante qui sortent du roti.

Bilan : qu'on sale ou qu'on sale pas, ca revient au meme.

Deuxieme remarque : les couleurs différentes du roti lorsqu'on le coupe si on ne fait rien.

On constate, si on a suivi les conseils un peu surannés mais tenace du style 10 mn par livre à 250°, plusieurs couleurs.

D'abord sur quelques milimetres, une couche brune : la température est montée au dela de 80° et les cellules ont toutes explosées.

Ensuite, on a un dégradé de rouge qui par du rose clair au violet au centre : les couleurs indiquent la température du roti qui va de 80° à température ambiante.

Certains disent que le sang s'est concentré avec la cuisson : foutaise, ca n'est qu'une question de température.

Bilan : si on veut un roti de couleur homogène, il faut une température homogène.

Comment est qu'on y arrive ?

Si on laisse trop longtemps le roti dans le four il est sec, donc il faut le sortir.

On le laisse dans le plat chaud, on recouvre quasi hermétiquement d'un papier alu et on attend au moins la valeur du temps de cuisson (au moins 20 mn)

la température aura eu le temps de s'homogénéiser, le roti de s'attendrir : il suffit de le repasser avant de servir 3/4 minutes a four chaud et le tour est joué !

A bientôt pour d'autre conseils :bravo1:



--------------------
Même en taillant les oreilles d'un âne, on n'en fait pas un cheval de course (source : mon grand père)
PMEmail PosterUsers Website
Top
niluge  
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 11h06
Quote Post


Unregistered















Au moins, avec les conseil de Thomas :copain:, ce qui est bien, c'est que vous savez déjà ce que vous ne cuisinerez pas ce soir :lol: :boulet2: !

:dehors:

:niluge: smacks :niluge:
Top
Yannic  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 11h15
Quote Post


El Conquistador



******

Groupe : Membres
Messages : 464
Membre n° : 2 020
Inscrit le : 05 Juin 2005






QUOTE (niluge @ Mardi 04 Octobre 2005 12h06)
vous savez déjà ce que vous ne cuisinerez pas ce soir :lol: :boulet2: !

:dehors:

lol +1 :bravo1:


--------------------
#6 "Be Seeing You"
Bonjour Chez Vous.

Fan de Sid
PM
Top
Irish Tripode  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 13h03
Quote Post


Coeur de Lion



******

Groupe : Membres
Messages : 470
Membre n° : 335
Inscrit le : 21 Septembre 2004






QUOTE (niluge @ Mardi 04 Octobre 2005 12h06)
Au moins, avec les conseil de Thomas :copain:, ce qui est bien, c'est que vous savez déjà ce que vous ne cuisinerez pas ce soir :lol: :boulet2: !

:dehors:

:niluge: smacks :niluge:

Non c'est une manière bien personnelle d'appréhender la cuisien. Thomas le fait avec une rigueur quasi scientifique (déformation professionnelle??? :biggrin: ).

D'autres parlent de cuisine comme d'amour, d'autres encore l'abordent par le biais des cinq sens etc etc etc...
ce qui fait la richesse d'une gastronomie c'est non seulement la variété des produits mais aussi la variété dans la manière de vivre l'expérience du goût te des saveurs! :bravo1:


--------------------
Notre ami Tony s'en est allé au milieu des autres sandballeurs le samedi 02 Juillet 2005 à Boyardville.

Nous ne t'oublierons pas et honorerons ta mémoire en perpétuant ce que tu aimais tant : l'Esprit du Sand!

Pour que là haut, calé dans les nuages une binouze à la main aux côtés de Gillou parti trop tôt aussi, vous preniez l'apéro en nous voyant faire des kung-fu virevoltants.

Le vide que vous avez laissé, nous le remplirons de joie, de bonheur et de sourires. Ce sera dur, mais on vous doit bien ça....
PMEmail PosterUsers WebsiteMSN
Top
ThomasDeCabries  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 13h32
Quote Post


El Conquistador



********

Groupe : Membres
Messages : 2 452
Membre n° : 1 097
Inscrit le : 03 Novembre 2004






QUOTE
D'autres parlent de cuisine comme d'amour, d'autres encore l'abordent par le biais des cinq sens etc etc etc...
ce qui fait la richesse d'une gastronomie c'est non seulement la variété des produits mais aussi la variété dans la manière de vivre l'expérience du goût te des saveurs!


oui et non : il y a des fondamentaux à connaite, comme le solfege pour un pianiste.

la cuisson optimale de l'agneau c'est 56°, point ! c'est après qu'on commence à composer.

le vrai plaisir, c'est juste apres "la lettre à élise", une fois que les aspects contraignants sont surmontés (rapidement en ce qui concerne la cuisine et pas 10 ans comme le piano).

c'est ensuite que tous nos sens s'expriment et sont instanément retraduit grace à ce peu de technique relativement basique.

il n'y a rien de plus frutrant que d'avoir des envies culinaires sans possibilités de les retraduire dans l'assiette.

pas de panique, je vais vous donner encore deux trois trucs à maitriser et apres, ca sera fini, vive la liberté :guitare:


--------------------
Même en taillant les oreilles d'un âne, on n'en fait pas un cheval de course (source : mon grand père)
PMEmail PosterUsers Website
Top
niluge  
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 13h55
Quote Post


Unregistered















QUOTE
ThomasDeCabries Ecrit le Mardi 04 Octobre 2005 14h32
  la cuisson optimale de l'agneau c'est 56°, point ! c'est après qu'on commence à composer.


Parfaitement d'accord :applau2: :bravo1: ! C'est seulement après l'avoir cuit qu'il faut lui mettre le thermomètre dans le derrière :arg: :boing: ! Parce que sinon, vous aurez qu'un classique 37,5° à la température :fac: !

:dehors: :bleble:

:niluge: smacks :niluge:

Top
ThomasDeCabries  Hors ligne
Ecrit le : Mardi 04 Octobre 2005 à 13h55
Quote Post


El Conquistador



********

Groupe : Membres
Messages : 2 452
Membre n° : 1 097
Inscrit le : 03 Novembre 2004






QUOTE
Au moins, avec les conseil de Thomas , ce qui est bien, c'est que vous savez déjà ce que vous ne cuisinerez pas ce soir


En fait, c'est encore mieux ce que je propose parce que si tu continue a cuire tes rotis comme d'hab, tu te fais ch..er à table et tu es obliger d'inventer une sauce banale, singée ou montée au beurre, qui va masquer le gout de ton roti que tu auras mal choisi et mal cuit.

par contre, si tu sais choisir une belle piece de viande et que tu sais la cuire, nul besoin d'artifice : il te restera à trouver un bon accord avec tes vins et là, c'est carrement une autre paire de manche, sauf si tu fais comme moi au début, tu te laisse porter par les conseils éclairés de ton caviste de quartier :bravo1:

vive la faignantise :sifflote:


--------------------
Même en taillant les oreilles d'un âne, on n'en fait pas un cheval de course (source : mon grand père)
PMEmail PosterUsers Website
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Pages : (9) 1 [2] 3 4 ... Dernière » Reply to this topicStart new topicStart Poll

 

©2004 Skin IBF www.civfr.com par Lagalette

 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.019 secondes avec 4 requêtes