Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 02 Octobre 2017 10:34 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
Je vous oublie pas mais le week end fut assez
  Civfr.com -> La révolution islandaise
m?moriser la page dans un cookie


Pages : (3) [1] 2 3   ( Aller vers premier message non lu ) Reply to this topicStart new topicStart Poll

> La révolution islandaise, histoire de savoir que ça existe
Moonstone  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06
Quote Post


Marginal sécant



********

Groupe : Membres
Messages : 6 717
Membre n° : 3 066
Inscrit le : 28 Novembre 2005


-



Un nouveau fil pour discuter de la situation islandaise. Rappel de cette situation (désolé pour le ton partisan du document)

----------------------------------------------------

L’Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et devrait, selon les prévisions de la Commission européenne, atteindre le taux de 2,7% en 2013 grâce principalement à la création de nouveaux emplois.

L’Islande est le seul pays européen qui a rejeté par référendum le sauvetage des banques privées, laissant s’effondrer certaines d’entre elles et jugeant de nombreux banquiers pour leurs crimes financiers mais curieusement les médias français et européens n’en parlent pas ou très peu…

Il n’y a pas de censure officiellement dans les médias presse, radio ou télé mais les journalistes et experts de tous bords, si prompts à parler de ce qui se passe en Egypte, en Lybie ou en Syrie, ne disent absolument rien sur ce qui se passe en Islande. En a-t-on parlé dans les nombreux débats politiques en vue de l’élection présidentielle ? A-t-on vu des images à la TV ? Bien sûr que non car les citoyens européens pourraient avoir la mauvaise idée de s’en inspirer...

En Islande, le peuple a fait démissionner un gouvernement au grand complet. Les principales banques ont été nationalisées et il a été décidé de ne pas payer la dette qu’elles avaient contractée auprès de banques en Grande Bretagne et en Hollande, dette générée par leur mauvaise politique financière.

2008 : Les banques Glitnir, Landsbankinn et Kaupthing sont nationalisées pour éviter leur faillite plutôt que d’injecter inconditionnellement des capitaux publics, comme en Espagne ou dans les autres pays européens. L’ensemble des dettes de l’Islande égale alors 9 fois son PIB. La monnaie s’effondre et la bourse suspend ses activités après une baisse de 76%.

2009 : Le FMI, comme à son habitude, exige, en échange de mesures dites "d’ ajustement" des coupures dans les dépenses sociales qui provoquent la colère de la population, la chute du gouvernement et la convocation d’élections anticipées.

La gauche remporte la majorité absolue, provoquant l’effondrement du Parti de l’Indépendance, un parti conservateur qui était traditionnellement la force dominante dans le pays et qui ne conserve que 23,7% des voix. Johanna Siguroardottir est choisi pour diriger le gouvernement réunissant des sociaux-démocrates et les écologistes de gauche.

La situation économique désastreuse du pays persiste. Par le biais d’une loi, il est proposé à la Grande Bretagne et à la Hollande le remboursement de la dette et un paiement de 3.500 millions d’euros, montant devant être payé mensuellement par toutes les familles islandaises pendant 15 ans à un taux d’intérêt de 5%. Mais le peuple descend à nouveau dans la rue et demande que la loi soit soumise à référendum.

Janvier 2010 : Le Président refuse de ratifier cette loi et annonce qu’il y aura une consultation populaire.

Mars 2010 : Le référendum a lieu et le Non au paiement de la dette l’emporte par 93% des voix.

Pendant ce temps, le gouvernement essaie de régler juridiquement les responsabilités de la crise. Les détentions de plusieurs banquiers et cadres supérieurs commencent. Interpol lance une enquête et tous les banquiers impliqués quittent le pays. Dans ce contexte de crise, une assemblée est élue pour rédiger une nouvelle Constitution en vue de se substituer à l’actuelle qui est une simple copie de la constitution danoise.

Pour ce faire, on a recours directement au peuple souverain qui élit 25 citoyens sans filiation politique parmi les 522 qui se présentent aux candidatures (condition : être majeur et avoir recueilli le soutien d’au moins 30 personnes).

Septembre 2010 : L’ancien Premier ministre Geir Haarde est poursuivi pour négligence dans la gestion de la crise. Interpol émet également un mandat d’arrêt international contre l’ancien président de Sigurdur Einarsson.

Février 2011 : L’assemblée constituante commence ses travaux afin de présenter, en partant des avis collectés dans les diverses assemblées qui ont eu lieu dans tout le pays, un projet de Grande Charte.

Mars 2011 : Suite à quelques critiques concernant la faible participation (36%) pour nommer les membres de l’assemblée constituante, le Premier ministre, en accord avec les chefs des principaux partis représentés au Parlement, met sur pied un comité consultatif pour poursuivre la révision de la constitution. Ce dernier propose au Parlement de nommer un « Conseil constitutionnel » constitué des 25 membres de l’Assemblée constitutionnelle dissoute.

Avril 2011 : Les citoyens disent de nouveau Non à un second référendum sur le paiement de la dette, après que le président islandais Olafur Ragnar Grimsson ait refusé de contre-signer la loi du 16 février 2011 (connue sous le nom de « troisième loi Icesave »). Le nouveau gouvernement de centre-gauche assurait en effet que le nouvel accord Icesave avait été mieux négocié que le précédent mais la population islandaise maintient son refus d’être mise à contribution pour la faillite de banques jugées irresponsables.

Juillet 2011 : Sur la base des rapports du Comité constitutionnel et du Forum national (citoyens), le Conseil constitutionnel adopte à l’unanimité un projet de constitution qui est remis au Parlement le 27 juillet. Ce dernier, chargé d’amender le projet, s’est attelé à cette tâche à l’automne 2011 et les débats se poursuivent toujours.

Les principales propositions de la nouvelle Constitution

Sur un total de 114 articles et de 9 chapitres, on peut noter en particulier :

Article 15 : Droit à l’information. Les informations et documents détenus par les autorités publiques devraient être disponibles sans exception et l’accès au public à tous ces documents devrait être garanti par la loi.

Article 63 : Création d’un Comité de contrôle de la responsabilité du Gouvernement. Une enquête sur les mesures et décisions du Gouvernement peut être demandée par 1/3 des membres d’Althingi (parlement islandais).

Article 65 : Droit à la consultation directe. 10% des votants peuvent demander un référendum national sur les lois votées par Althingi.

Article 66 : Possibilité d’interpellation directe d’Althingi. 2% des électeurs peuvent soumettre une question au Parlement et un projet de loi peut y être déposé s’il est soutenu par 10% des électeurs.

Article 90 : Formation du Cabinet. Le Premier ministre est nommé par le Parlement.

Article 99 : Indépendance des tribunaux. L’indépendance des tribunaux doit être garantie par la loi.

Article 105 : Autonomie des collectivités territoriales. Les sources de revenus des collectivités territoriales doivent être garanties par la loi, tout comme leur droit de déterminer l’utilisation de ces ressources.

La nouvelle constitution devrait être soumise à un référendum, avant le vote par le Parlement. Il devrait avoir lieu le 30 juin en même temps que l’élection présidentielle ou à l’automne.

L’Islande n’est certes qu’un petit pays de 320 000 habitants mais elle donne cependant une belle leçon de démocratie aux grands États de l’Europe et du monde. Songeons par exemple qu’en France, la réforme constitutionnelle de 2008 a été entièrement rédigée à l’Élysée et que les parlementaires ne l’ont adoptée qu’à deux voix près après avoir été soumis pendant des semaines à des pressions intolérables de la part du chef de l’État…

Source

----------------------------------------------------

Je propose plusieurs axes de réflexions:

- est-ce un modèle de réaction?
- est-ce un modèle de démocratie?
- une réaction de ce type à l'échelle européenne aurait-elle assainie la situation?
- aurait-il fallu payer les banquiers pour leur incompétence et appliquer des plans d'austérité contre le peuple plutôt que de les envoyer devant la justice et de nationaliser les entreprises qu'ils n'ont pas réussi à gérer?

Mais aussi:

- aviez-vous entendu cette histoire dans les médias traditionnels français?
- si non, pourquoi?

Si vous avez d'autres documents factuels et analyses à fournir elles sont bien évidemment les bienvenues.



--------------------
« Admettez-le, vous les Français vous vous battez pour l'argent, tandis que nous Anglais nous nous battons pour l'honneur ! »
« Peut-être... Après tout chacun se bat pour gagner ce qui lui manque. »

Surcouf à un capitaine anglais
PMEmail Poster
Top
holocanthe  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 21 Juin 2012 à 19h03
Quote Post


Poisson Pané

Champion du GOTM 2005, Vainqueur GOTM 06/07, 11/07, 08/08, 03/09, 2e du classement glissant GOTM

********

Groupe : Membres
Messages : 14 410
Membre n° : 1 279
Inscrit le : 14 Décembre 2004
-

-



C'est si beau une telle propagande :rouge:

Un exemple :

QUOTE
et il a été décidé de ne pas payer la dette qu’elles avaient contractée auprès de banques en Grande Bretagne et en Hollande

Totalement faux :
Des anglais et des hollandais détenaient des comptes dans des banques islandaises (comme, on a tous un compte dans une banque, et cette banque peut très bien être étrangère).
D'un seul coup, le gouvernement islandais qui nationalise la banque islandaise en question refuse de payer les clients étrangers (anglais et hollandais) de cette banque.

J'imagine que l'auteur de ce texte apprécierait que du jour au lendemain sa banque refuse de lui remettre SON argent parce qu'un gouvernement l'a décidé :D

Résultat, ce sont les gouvernements anglais et hollandais qui ont assuré le paiement des comptes de leurs ressortissants et c'est eux qui exigent le remboursement des sommes en questions.

Depuis, ces 2 pays ont récupéré 1/3 de la somme en question auprès de l'Islande qui a remboursé :sifflote: et des poursuites sont toujours en cours contre l'Islande.


Un article d'un journaliste qui est allé sur ce paradis (selon ta source) sur Terre
ICI


--------------------
Pomacanthidae Euxiphipops Xanthometopon
PMEmail Poster
Top
Pendragon  En ligne
Ecrit le : Jeudi 21 Juin 2012 à 19h11
Quote Post


Le comique de la team Civfr!



********

Groupe : Membres
Messages : 2 973
Membre n° : 8 670
Inscrit le : 11 Novembre 2007
-

-



Pavay César ! :lol:

QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06)
- est-ce un modèle de réaction

Comme pour l'Argentine, rendez-vous dans 10 ans pour faire un point.

QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06)
- est-ce un modèle de démocratie?

Oui. Sauf que je suis persuadé que ce n'est pas transposable (multiple pris au hasard ;) ) à un pays de 200 fois plus grand, sans au moins un étage représentatif intermédiaire, ce qui soulève diverses distorsions possibles.

QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06)
- une réaction de ce type à l'échelle européenne aurait-elle assainie la situation?

Voir réponse précédente : inapplicable à une entité 2 000 fois plus grande et en plus aussi disparate (elle contient aussi bien l'Allemagne que la Grèce)

QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06)
- aurait-il fallu payer les banquiers pour leur incompétence et appliquer des plans d'austérité contre le peuple plutôt que de les envoyer devant la justice et de nationaliser les entreprises qu'ils n'ont pas réussi à gérer?

Trop général et à l'emporte pièce : dans un pays de 320 000 habitants, il n'y a foule de responsables et c'est facile de remonter jusqu'à eux.
Dans un ensemble 2 000 fois plus grand, les responsabilités sont plus diffuses, et le niveau d'incompétence n'est pas homogène : toutes les banques n'ont pas le même degré de responsabilité.
En revanche, je suis d'accord avec le fait que les banques contraintes à accepter des aides publiques auraient du au moins partiellement être nationalisées.
Pour le reste, laissons faire la justice plutôt que la vindicte populaire.

QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 16h06)
- aviez-vous entendu cette histoire dans les médias traditionnels français?
- si non, pourquoi?

Non.
Je suppose que globalement on en a rien à foutre de ce qui se passe en Islande, vu que c'est un petit pays, qui ne fait même pas partie de l'UE, qui est limite en Amérique, qu'ils ne sont pas une ancienne colonie française etc.


--------------------
Alignement : loyal bon
QUOTE (Pierre Desproges)
Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils ne sont pas tous après moi.
PMEmail Poster
Top
KiffeLesBiffles  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 21 Juin 2012 à 21h00
Quote Post


Le Magnifique

Vainqueur tournoi Civ5 duel n°1

********

Groupe : Laborantin
Messages : 1 531
Membre n° : 12 281
Inscrit le : 22 Avril 2011


Pratique : Multi Civ5



QUOTE (Moonstone @ Jeudi 21 Juin 2012 à 17h06)
L’Islande a terminé l’année 2011 avec une croissance économique de 2,1% et devrait, selon les prévisions de la Commission européenne, atteindre le taux de 2,7% en 2013 grâce principalement à la création de nouveaux emplois.

Quel perf ! Après avoir perdu 5% en moyenne par an pendant 3 ans, ça ne leur rattrappe même pas une année !


--------------------
"L'argent c'est bon. Et tout ceux qui disent le contraire sont pauvres, et c'est bien fait !"

Sa Sainteté Raél
PMEmail Poster
Top
jmt  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 21 Juin 2012 à 22h08
Quote Post


Le Magnifique



********

Groupe : Membres
Messages : 4 005
Membre n° : 348
Inscrit le : 25 Septembre 2004






QUOTE
Il n’y a pas de censure officiellement dans les médias presse, radio ou télé mais les journalistes et experts de tous bords, si prompts à parler de ce qui se passe en Egypte, en Lybie ou en Syrie, ne disent absolument rien sur ce qui se passe en Islande. En a-t-on parlé dans les nombreux débats politiques en vue de l’élection présidentielle ? A-t-on vu des images à la TV ? Bien sûr que non car les citoyens européens pourraient avoir la mauvaise idée de s’en inspirer...


sans chercher beaucoup on trouve assez facilement des reportages par des médias bien franchouillard

france inter

La tribune

je me permet d'ajouter, que suite a son effondrement, l'Islande a bien reçu comme indiqué des prêts du FMI mais également et dans une proportion équivalente des pays Scandinave et de la Russie...et cela ne s'est pas fait sans contre parties, je fais confiance à la Russie de Medvedev et Poutine pour exiger des contreparties :sifflote:
PMEmail Poster
Top
Moonstone  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 22 Juin 2012 à 11h54
Quote Post


Marginal sécant



********

Groupe : Membres
Messages : 6 717
Membre n° : 3 066
Inscrit le : 28 Novembre 2005


-



QUOTE (holocanthe @ Jeudi 21 Juin 2012 à 20h03)
C'est si beau une telle propagande  :rouge:

C'est une phrase que je prononce souvent en lisant/écoutant les médias français :lol:

Ce que j'apprécie dans l'exemple islandais c'est ça: une réaction saine pour résoudre immédiatement un problème et empêcher qu'il se reforme à l'avenir. Autrement dit après avoir constaté l'échec de la surpuissance bancaire et financière on décapite le système et on lui installe des freins.

Je ne sais pas si c'est parfaitement réalisé mais l'intention est louable. Combien de politiques et de financiers ont été jugés aux USA et en France pour avoir ruiné l'économie mondiale? Une révolution de cet ordre me suffit. Retour des pouvoirs bancaires sous domination politique, jugement des criminels en cols blancs et instauration de freins constitutionnels pour empêcher l'hyperpuissance financière de se reformer.

On en est loin en Europe, pour l'instant on préfère installer des cadres du monde de la Banque aux manettes du pouvoir politique pour voir s'ils arrivent mieux à gérer la politique que l'économie. Et ma foi je pense que nous allons droit vers une catastrophe, au détriment des peuples (qui sont censés avoir le pouvoir en démocratie).

Quant à perdre ses économies placées à la banque, c'est ce qui nous pend tous au nez à court ou moyen terme. Pour moi la crise des dettes souveraines va se terminer en explosion de l'euro et en faillite généralisée des banques.

Pour se donner une idée, le cours de l'action Crédit Agricole sur 5 ans:

(IMG:http://img15.hostingpics.net/pics/63116673CA.png)

Source

5 ans pris évidemment de façon partiale, d'avant la crise à aujourd'hui.

La société générale, sur 5 ans:

(IMG:http://img15.hostingpics.net/pics/24449367SG.png)

source

La BNP, sur 5 ans:

(IMG:http://img15.hostingpics.net/pics/930553BNP.png)

source

On sent bien quand même qu'ils vont avoir un problème de liquidité un jour ou l'autre, sans même imaginer qu'ils ont encore des tonnes de subprimes non décomptés de leur bilan.


@KLB: ce que je pense c'est qu'on est dans le vieux proverbe de reculer pour mieux sauter, ou en langage Civ4, fouetter un grenier pour mieux grandir.

Comme pour l'Argentine on passe un mauvais quart d'heure quand on quitte l'ancien système perverti puis on repart sur de bonnes bases pour les décennies qui suivent. On verra effectivement à l'usage s'il vaut mieux garder le parasitisme financier sur le dos et passer plusieurs années à frôler le 0% de croissance ou si prendre trois ans de récession pour ensuite enchaîner la croissance n'est pas préférable.


@ JMT: j'avais entendu parler de l'Islande aussi évidemment, au moment du jugement de quelques politiques, mais de façon très détaché et par la bande. Ma question était en réalité de savoir si le fait que les islandais aient choisi de nationaliser les banques et refusé par référendum de rembourser la mauvaise gestion des financiers avait fait grand bruit en France, comme ça aurait dû.

Alors qu'effectivement le moindre mouvement 'révolutionnaire' d'un pays que l'on aimerait envahir est relayé, une révolution pacifique dans un pays quasiment européen est plus ou moins étouffé.


--------------------
« Admettez-le, vous les Français vous vous battez pour l'argent, tandis que nous Anglais nous nous battons pour l'honneur ! »
« Peut-être... Après tout chacun se bat pour gagner ce qui lui manque. »

Surcouf à un capitaine anglais
PMEmail Poster
Top
Konrad le magnifique  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 22 Juin 2012 à 12h01
Quote Post


oizo or not oizo ?



********

Groupe : Membres
Messages : 5 822
Membre n° : 11 019
Inscrit le : 15 Septembre 2009


-



ce sont des graphiques du PNB dans civ5 ? avce le temps qu'il faut pour les intertours dans les onglets ?


--------------------
JCVD: les dauphins et les baleines sont des animaux intelligents... dans la mer
"Je me considère moi-même le personnage le plus puissant du monde." Idi Amin Dada
Je sais que je plais pas à tout le monde... Mais quand je vois à qui je plais pas, je m‘demande si ça me dérange vraiment.
PMEmail Poster
Top
Pendragon  En ligne
Ecrit le : Vendredi 22 Juin 2012 à 12h31
Quote Post


Le comique de la team Civfr!



********

Groupe : Membres
Messages : 2 973
Membre n° : 8 670
Inscrit le : 11 Novembre 2007
-

-



QUOTE (Moonstone @ Vendredi 22 Juin 2012 à 11h54)
@KLB: ce que je pense c'est qu'on est dans le vieux proverbe de reculer pour mieux sauter, ou en langage Civ4, fouetter un grenier pour mieux grandir.

Je fouette mes greniers. Je fais ce que je veux de ma pop. <_<


--------------------
Alignement : loyal bon
QUOTE (Pierre Desproges)
Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils ne sont pas tous après moi.
PMEmail Poster
Top
KiffeLesBiffles  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 22 Juin 2012 à 15h45
Quote Post


Le Magnifique

Vainqueur tournoi Civ5 duel n°1

********

Groupe : Laborantin
Messages : 1 531
Membre n° : 12 281
Inscrit le : 22 Avril 2011


Pratique : Multi Civ5



QUOTE (Moonstone @ Vendredi 22 Juin 2012 à 12h54)
@KLB: ce que je pense c'est qu'on est dans le vieux proverbe de reculer pour mieux sauter, ou en langage Civ4, fouetter un grenier pour mieux grandir.

On ne serait pas plutot dans un "Rien ne sert de courir, il faut partir à point" ? :rolleyes:

QUOTE
On sent bien quand même qu'ils vont avoir un problème de liquidité un jour ou l'autre, sans même imaginer qu'ils ont encore des tonnes de subprimes non décomptés de leur bilan.


Les cours de bourse montrent surtout que les actionnaires des banques (notament, les états assez souvent : pour Dexia, BNPP) ont perdu un max de blé : le marché s'est sanctionné lui-même.

Les banques islandaises étaient des tocardes du plus haut niveau qui ont juste cru pouvoir être plus malin que tout le monde, et c'est bien connu, qui fait le malin...

L'Islande est aujourd'hui sous perfusion de la "banque" mondiale : le FMI. Et elle se fait prêter de l'argent par d'autres états ! Ca, c'est vraiment une Révolution :lol: ! Un peu comme si la France avait demandé l'aide des monarchies d'Europe après avoir coupé la tête de Louis XVI. Comme quoi, on ne peut pas se passer des banques...

Demande à ta grand mère comment elle a fait pour construire sa maison ou batir son entreprise ? Elle a emprunté dans sa famille, dans le village avec tout les problèmes que ça peut poser en cas de non remboursement.
Les banques et la bourses permettent l'accès aux financements pour le plus grand nombres, quand elles n'existaient pas, il fallait être née dans une famille riche pour entreprendre. Et ses vrais, des fois, elle se trompent et foutent la merde. Une grande réforme au niveau Européen est en marche pour réguler de façon plus stricte leur activité.


--------------------
"L'argent c'est bon. Et tout ceux qui disent le contraire sont pauvres, et c'est bien fait !"

Sa Sainteté Raél
PMEmail Poster
Top
Moonstone  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 22 Juin 2012 à 18h00
Quote Post


Marginal sécant



********

Groupe : Membres
Messages : 6 717
Membre n° : 3 066
Inscrit le : 28 Novembre 2005


-



QUOTE (KiffeLesBiffles @ Vendredi 22 Juin 2012 à 16h45)
Une grande réforme au niveau Européen est en marche pour réguler de façon plus stricte leur activité.

Ca je n'y crois pas une seule seconde, et on touche le coeur du problème. Il y a une collusion invraisemblable entre pouvoir politique et économique, et vu la façon dont fonctionne notre démocratie et le laisser-faire qui a prédominé c'est le pouvoir économique qui domine sans partage le pouvoir politique.

C'est ça le point central de ma réflexion Konrad, il n'a pas bougé et il ne bougera pas.

L'argent-roi comme système de valeur. L'argent pour acheter le pouvoir politique, l'argent pour acheter le contre-pouvoir médiatique et ces deux pouvoirs pour mener le peuple là où le veulent les pourvoyeurs de fonds.

Bien sûr que la banque en soi est un système utile, KLB. Le problème c'est sa dérive et sa toute-puissance. Que la banque soit encadrée par des gardes-fous pour conserver un minimum d'intérêt public par dessus les impératifs économique et notre système peut peut-être fonctionner.

Mais la banque peut acheter à la fois les politiques et les journalistes, d'une façon ou d'une autre. Rotschild détient Libération, je continue sur ce point qui devrait dresser les cheveux sur la tête de n'importe quel (vrai) socialiste convaincu. Dans notre démocratie (que je ne confonds pas avec la démocratie) l'argent est le nerf de la guerre pour gagner une élection. A voir les USA, le candidat ayant le plus d'argent dans sa campagne gagne à environ 80%.

D'où le fait que je pense que nous sommes en vérité en oligarchie et plus précisement en ploutocratie.

Il y a un décalage certain je le crois entre ce qui est présenté aux gens à travers les médias et la réalité du monde. Que ce soit les guerres géopolitiques, la situation économique ou les quelconques épouvantails qu'on présente pour nous distraire.

Trois des plus grandes banques françaises ont leurs actions qui pointent sévèrement vers le zéro absolu. En soi c'est effectivement une auto-sanction. Mais il y a un problème grave bien exprimé par Frédéric Lordon (pas le temps du lien, désolé, Solidays dans 10 minutes), le fait que si ces banques font faillites simultanément la société entière s'écroule. Impossible de retirer de l'argent au guichet, le chaos en deux jours (et non pas l'anarchie, merci).

C'est un pouvoir bien trop grand pour être confié à des intérêts privés, la gestion intégrale des moyens de paiement. Intégrale. Ca devrait être un pouvoir régalien régi par l'intérêt public. Ces banques n'ont que faire de la faillite si nous sommes obligés de leur porter secours et assistance au premier soubresaut venu.

En ce sens les Islandais ont eu la bonne réaction, nationaliser, juger puis prévenir. C'est ce que nous aurions du faire, nous avions eu la fenêtre et nous l'avons raté, il va falloir attendre la prochaine. Ou comment nationaliser pour un euro symbolique une banque dont l'action a touché le zéro.


--------------------
« Admettez-le, vous les Français vous vous battez pour l'argent, tandis que nous Anglais nous nous battons pour l'honneur ! »
« Peut-être... Après tout chacun se bat pour gagner ce qui lui manque. »

Surcouf à un capitaine anglais
PMEmail Poster
Top
Pendragon  En ligne
Ecrit le : Dimanche 01 Juillet 2012 à 16h31
Quote Post


Le comique de la team Civfr!



********

Groupe : Membres
Messages : 2 973
Membre n° : 8 670
Inscrit le : 11 Novembre 2007
-

-



Au fait, les islandais ont réélu leur Président, finalement.

Révolutionnaires peut-être, ma non tropo.



--------------------
Alignement : loyal bon
QUOTE (Pierre Desproges)
Ce n’est pas parce que je suis paranoïaque qu’ils ne sont pas tous après moi.
PMEmail Poster
Top
hulkmusclor  Hors ligne
Ecrit le : Lundi 02 Juillet 2012 à 19h56
Quote Post


Le Magnifique

Vainqueur GOTM des oufs 1 et 2, du GOTM 01/08, 02/08

********

Groupe : Membres
Messages : 30 457
Membre n° : 2 964
Inscrit le : 22 Novembre 2005


-



Même la révolution de velours ne fait pas le poids. :biggrin:


--------------------
.
PMEmail Poster
Top
Moonstone  Hors ligne
Ecrit le : Lundi 09 Juillet 2012 à 21h32
Quote Post


Marginal sécant



********

Groupe : Membres
Messages : 6 717
Membre n° : 3 066
Inscrit le : 28 Novembre 2005


-



Ma foi, le président en question étant celui qui a provoqué les deux référendums qui ont empêché l'indemnisation par le peuple des erreurs commises par les financiers, ça reste dans une logique responsable.

A savoir aussi qu'Olafur ne comptait pas se représenter et que c'est une pétition signée par 10% de la population qui l'a convaincu à 70 ans de rempiler.

http://www.u-p-r.fr/actualite/france-europ...e-banque-europe

Encore une fois je ne dis pas que tout est tout beau tout rose, ce que je dis c'est que la logique générale est la bonne. C'est une constante chez moi, je m'intéresse plus au schéma global qu'aux détails et les islandais ont eu la bonne attitude, celle que j'aurais voulu voir en France et qui pour moi est suffisamment à contre-courant et marquée pour mériter le qualificatif de révolution. Après c'est peut-être un terme abusif, ou pas, mais ce n'est pas le plus important.

Refuser l'impunité et la toute-puissance bancaire, sanctionner l'incompétence, reprendre le pouvoir politique et économique. C'est un joli schéma.

Quelqu'un a vu un débat sur ce sujet à la télévision française? J'aimerais bien voir ça.


--------------------
« Admettez-le, vous les Français vous vous battez pour l'argent, tandis que nous Anglais nous nous battons pour l'honneur ! »
« Peut-être... Après tout chacun se bat pour gagner ce qui lui manque. »

Surcouf à un capitaine anglais
PMEmail Poster
Top
Fingolfin  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 30 Août 2012 à 10h06
Quote Post


Opérateur des profondeurs



********

Groupe : Membres
Messages : 9 308
Membre n° : 2 946
Inscrit le : 21 Novembre 2005
-

-



Le FMI mange son chapeau :lol:

:fleche:


--------------------
Je ne parviens plus à séparer dans mon esprit la sotte confiance dans la providence historique ou théologique de la vanité de celui qui croit être le centre du monde et que tout arrive sur un signe de lui. J'apprécie et je respecte en revanche celui qui agit bien sans demander aucune garantie que le monde s'améliore et sans attendre, je ne dis pas des récompenses, mais même des confirmations. Seul le bon pessimiste se trouve en condition d'agir d'un esprit libre, d'une volonté ferme, d'un sentiment d'humilité et de plein dévouement à sa tâche. Norberto Bobbio
PMEmail PosterMSN
Top
holocanthe  Hors ligne
Ecrit le : Jeudi 02 Mai 2013 à 17h02
Quote Post


Poisson Pané

Champion du GOTM 2005, Vainqueur GOTM 06/07, 11/07, 08/08, 03/09, 2e du classement glissant GOTM

********

Groupe : Membres
Messages : 14 410
Membre n° : 1 279
Inscrit le : 14 Décembre 2004
-

-



En relisant certains messages sur l'Islande, je me marre bien aujourd'hui :sifflote:


--------------------
Pomacanthidae Euxiphipops Xanthometopon
PMEmail Poster
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Pages : (3) [1] 2 3  Reply to this topicStart new topicStart Poll

 

©2004 Skin IBF www.civfr.com par Lagalette

 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.01811 secondes avec 4 requêtes