Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Vendredi, 10 Novembre 2017 09:41 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
No spoil mais Ophir n'est pas en première place du GOTM d'octobre
  Civfr.com -> Épopée à vapeur...
m?moriser la page dans un cookie


  Reply to this topicStart new topicStart Poll

> Épopée à vapeur...
Apeiron  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 29 Juillet 2011 à 23h36
Quote Post


Le Grand



******

Groupe : Membres
Messages : 526
Membre n° : 5 561
Inscrit le : 15 Septembre 2006






QUOTE
Voici une petite épopée avec une civ inspirée des Mecchanos d'Orbis/Rife. Il s'agit du premier peuple de mon mod "Paradeigma" que je vous invite à essayer (cf topic dédié dans Modding).

Bonne lecture.


(IMG:http://img585.imageshack.us/img585/5111/screendom.jpg)

L'Empire de la Raison n'a pas toujours existé. Cela peut paraître étrange aujourd'hui tant il semble contenir le monde lui-même, mais pourtant même les plus grands arbres ont d'abord été une graine avant de devenir des géants.

Tout commença par la cité-état de Central, positionnée stratégiquement sur une colline entre deux fleuves qui allaient devenir les artères de la jeune fédération meccanix.

(IMG:http://img143.imageshack.us/img143/7513/screenbeginning.jpg)

La cité fut dès sa fondation une communauté industrieuse, qui excellait dans le travail des matières premières. Grâce à la multitudes de carrières de pierre, l'ensemble de la cité pût être bâtie dans ce matériau, selon un plan géométrique conseillé par les meilleurs astrologues.

Les expéditions permirent de secourir des réfugiés, qui travaillèrent en tant qu'esclaves avant de racheter leur liberté avec le temps, ainsi que les vestiges d'anciennes civilisations. Le premier musée de Central servait à y entreposer les œuvres d'arts trouvées de par le monde ainsi que les chefs-d'œuvre des compagnons métallurgistes et sculpteurs.

(IMG:http://img830.imageshack.us/img830/9707/screenmongol.jpg)

L'exploration permit d'établir que le nord était une terre barbare occupée par des nomades se nommant les Mongols, qui allaient devenir rapidement redoutés suite à leurs raids incessants. Les nobles de la cité décidèrent d'y installer une colonie afin de surveiller les incursions barbares et d'évacuer le trop plein de population dû à l'exode rural.

Les nouvelles terres furent offertes à ceux capables de les exploiter, c'est à dire qui avaient les ressources financières ou techniques pour urbaniser la nouvelle colonie. Cela créa de nouveaux privilèges et naquit une noblesse entièrement due aux richesses terriennes, pendant que la vieille noblesse de Central s'organisait autour de son monopole technique et juridique en un aréopage soucieux d'organiser la vie de la cité.

(IMG:http://img88.imageshack.us/img88/9929/screenscientist.jpg)

Les archontes éloignèrent les nobles trop remuants en fondant de nouvelles colonies qui abreuvèrent en retour la cité de matières premières. La constitution d'une nouvelle classe marchande prospère renversa le rapport de force et le parti populaire prit le pouvoir en rédigeant une nouvelle constitution qui établissait une démocratie partielle : l'aréopage continuait d'exister mais cédait certaines de ses prérogatives à l'assemblée du peuple.

C'était l'âge d'or de la philosophie, et durant un siècle de nombreux philosophes rénovèrent tous les domaines de la politique, de la religion, de l'art et de la science. La Grande Bibliothèque de Central accueillit des ouvrages de toutes les nations connues, pendant que l'Oracle consacrait la pensée de Khêlios, philosophe énonçant que toute réalité est déterminée par le principe de causalité : tout ce qui existe a une cause et comprendre la cause d'un phénomène permet de comprendre le phénomène, et réciproquement que tout acte a des conséquences qu'il nous appartient d'anticiper.

Mais nul ne se doutait de la terrible épreuve qui les attendait...
PMEmail Poster
Top
Apeiron  Hors ligne
Ecrit le : Dimanche 31 Juillet 2011 à 11h00
Quote Post


Le Grand



******

Groupe : Membres
Messages : 526
Membre n° : 5 561
Inscrit le : 15 Septembre 2006






QUOTE
Notez que le pouvoir meccan est déjà utile car avec l'oracle et la GB j'ai 2 +25% (épopée nationale) +25% (trait) = 3 points de scientifiques illustres. Mais ce n'est que le début, attendez la suite.
Ma stratégie consiste à créer un petit territoire efficace avec une capitale énorme. J'ai oublié de rusher les jardins suspendus, c'est une grave erreur, mais le terrain est assez bon pour que je m'en sorte malgré tout.


(IMG:http://img31.imageshack.us/img31/8086/screenligue.jpg)

Central était désormais le cœur d'une ligue comptant trois autres cités principales et une multitudes de petits villages. Porté par le parti populaire, Moêngos accéda à la dictature de la cité et rénova la constitution en mettant fin à l'esclavage pour dettes, en instaurant le secret du vote et en faisant financer le misthos, une compensation permettant aux citoyens pauvres ou distants de participer à l'Assemblée.

Il jugea également les défenses de la Ligue trop fragiles. Les cités périphériques se virent alors dotées de murailles pour prévenir les pillages, pendant que des routes pavées remplacèrent les sentiers ou le cabotage fluvial afin de faciliter le déplacement des armées. Les citoyens aisés ayant les moyens d'acheter l'équipement furent appelés à la défense de la cité afin de défendre leurs privilèges.

(IMG:http://img534.imageshack.us/img534/1089/screeninvasion.jpg)

Comme prévu par l'Aréopage de Central les Mongols tentèrent une incursion par le nord. Fort heureusement les nouvelles défenses tinrent bon et l'airain fût aisément défait par le fer. Après que les Français leurs eurent déclaré la guerre et que leurs "braves" aient été massacrés par une armée moins nombreuse que la leur, les Mongols proposèrent d'eux-mêmes un traité de paix, accepté avec indulgence. Pendant ce temps une vague de barbares fût arrêtée dans les cités du sud et de l'est.

(IMG:http://img508.imageshack.us/img508/2605/screentech.jpg)

A la cité de Central, le chichen itza fût élevé pour commémorer la victoire sur les barbares. Les académies fleurirent dans toute la cité et l'éducation devint obligatoire pour tous les citoyens sous peine de perdre leurs privilèges. Dans leur académie, les successeurs de Khêlios passèrent en revue les connaissances de leur époque afin d'en extraire un principe premier, selon l'argumentation suivante :

En vertu du principe de causalité, tout ce qui existe a une cause, qui possède elle-même une cause, etc. Si cette série était infinie, le monde ne serait pas connaissable, donc toute série de causes peut être remontée jusqu'à un phénomène n'ayant de cause que lui-même. S'il y avait plusieurs phénomènes sources de tous les autres, le monde ne serait pas cohérent donc il n'existe qu'un seul phénomène qui est à la fois sa propre cause et qui cause tous les autres phénomènes : le principe premier, dont la connaissance assurerait la connaissance de tous les phénomènes naturels. Comme la matière ne peut que changer de forme sans être détruite ni créée (selon le principe d'équivalence alchimique), seul l'esprit est source de création, et par conséquent ce principe premier est pensée créatrice. La pensée impliquant l'existence, ce principe est une entité créatrice dont la pensée embrasse l'ensemble des phénomènes du monde, qui a donc été façonné par cette entité, rapidement appelée le "Grand Architecte de l'Univers" ou tout simplement l'Architecte. Cette école de pensée se donne donc comme objectif de déduire de l'observation des phénomènes naturels la structure soutenant l'univers, afin d'en embrasser entièrement la complexité et de devenir ainsi l'égal de l'Architecte, et par conséquent de devenir sa propre cause, c'est à dire d'accéder à l'immortalité, en tout cas de la pensée.

(IMG:http://img94.imageshack.us/img94/9041/screenfrenchwar.jpg)

Mais pendant ce temps, à la surprise générale, les Français déclarèrent la guerre à la Ligue, en envoyant des armée dotées également d'armes de fer. Les défenses tinrent bon, mais ce ne fût que quelques jours plus tard que leur plan apparût clairement : ce n'était qu'une diversion afin de permettre à des armées bien plus conséquentes d'attaquer les cités de l'est et du sud.

Un savant de Towertown parvint à mettre au point le principe d'une baliste capable de tirer en cadence bien plus rapidement que les autres appareils de siège connus, et son invention assemblée à la hâte avec les dernières ressources de la cité finit par défaire le siège après quelques jours d'une résistance héroïque.

QUOTE
Le polybolos est la première unité unique meccanix, qui est une catapulte affaiblie avec la promotion permettant de tirer deux fois dans le même tour, ce qui est très utile avec la politique oligarchie.


(IMG:http://img15.imageshack.us/img15/8890/screenfrenchwar2.jpg)

Pendant ce temps, les routes pavées tinrent leurs promesses en permettant aux troupes de spadassin de descendre depuis le nord en traversant l'ensemble du territoire de la Ligue pour défendre la cité de Valware au sud. L'expérience tirée des campagnes du nord et la vaillance des citoyens de la cité permit de défaire les troupes françaises sans perte notable.

Ces conflits montrèrent clairement aux autres nations que la Ligue de Central était capable de défendre ses colonies, pendant que les institutions de celles-ci évoluaient peu à peu. Le mandat de Moêngos fût renouvelé puis étendu à vie dans la reconnaissance de ses capacités à défendre son pays, pendant qu'il rénovait les lois agraires et organisait une conscription permettant à tous les citoyens de défendre leurs terres, en faisant financer l'équipement par la cité elle-même.

(IMG:http://img36.imageshack.us/img36/4056/screennotredame.jpg)

Les successeurs de Khêlios, se faisant désormais appeler les Gnostiques (gnosis signifiant la connaissance), décidèrent de prendre exemple sur l'architecture (assimilée alors avec l'astrologie aux mathématiques) pour organiser la société : un édifice a besoin d'une base stable afin de permettre à son sommet de s'élever. Ils organisèrent la construction du plus imposant temple de l'époque comme preuve de leur maîtrise technique et de la nécessité de s'organiser pour bâtir de grands projets.

Leur influence devenait de plus en plus importante...
PMEmail Poster
Top
Apeiron  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 19 Août 2011 à 9h03
Quote Post


Le Grand



******

Groupe : Membres
Messages : 526
Membre n° : 5 561
Inscrit le : 15 Septembre 2006






QUOTE
J'ai pas mal avancé ma partie durant les vacances, donc je vais aller plus vite pour rattraper tout ça. Je précise que par la suite je rédige du point de vue meccan et non du mien, et qu'en effet, ce ne sont pas des enfants de choeur.


(IMG:http://img577.imageshack.us/img577/654/meccanscientist.jpg)

Pour accéder à leur but, les Gnostiques avaient besoin de recherche, un secteur malheureusement laissé à lui-même en temps normal. Afin de s'assurer de la progression la plus rapide possible ils décidèrent qu'acquérir de plus en plus de pouvoir afin d'orienter la société dans la direction souhaitée.

La première étape fût la création des loges, qui allaient servir à la fois de creuset pour les bases méthodologiques mais aussi pour forger la future classe dirigeante. Les jeunes prometteurs sont repérés et introduits dans la loge par recommandation. Puis, par cooptation successive, celui-ci s'élève de plus en plus en en apprenant de plus en plus. La révélation progressive du mystère garantit non seulement la loyauté, mais permet aussi de créer les liens nécessaires, dans la mesure où les individus d'un niveau choisissent eux-mêmes les individus du niveau inférieur pouvant les rejoindre.

QUOTE
La loge est le premier bâtiment spécifique meccan. Il s'agit d'une université n'ayant pas de bonus sur jungle ou forêt (dans mon mod les université font +1 science sur les jungles et les forêts et non seulement +2 sur les jungles) mais faisant +2 science sur la pierre ou le marbre (dans la tradition maçonnique ;) ) et apportant deux points de scientifique illustre.


(IMG:http://img716.imageshack.us/img716/5118/meccanfederation.jpg)

L'étape suivante consistait naturellement à introduire les membres les plus efficaces et les plus loyaux des loges dans les milieux politiques. La nouvelle monarchie était alors occupée à asseoir son pouvoir et il fût aisé d'infiltrer la cour pendant que peu à peu les gnostiques sapaient le pouvoir des nobles au profit de l'autorité centrale. Leurs rivaux écartés, il suffisait alors d'influencer l'héritier, d'abord en l'éduquant puis en le conseillant, mais sans jamais lui parler des loges, afin d'éviter toute perturbation intempestive. Cela donna le champ libre à l'introduction de personnel au sein de l'administration grandissante de la jeune fédération.

Pendant ce temps, suite aux progrès récents en mécanique, l'invention de l'horloge fut saluée comme une avancée énorme dans la mesure du temps. Petit à petit, sous l'influence gnostique, des tours de l'horloge se dressèrent dans les villes comme des clochers, et se mirent à déterminer un temps fixe à chacun. En contrôlant les pauses et les horaires, elles changèrent petit à petit le rapport au temps de la population, qui se vit progressivement intégrée dans un système social et économique où l'efficacité était la justification, et le contrôle le moyen ultime.

QUOTE
La tour de l'horloge est le deuxième bâtiment spécifique meccan. Il s'agit d'un moulin à vent sans contrainte de placement, et chaque tour de l'horloge diminue de 3% l'achat dans les villes. C'est la raison pour laquelle il vaut mieux avancer un peu dans la branche commerce jusqu'à Mercantilisme et faire Big Ben afin de pouvoir ensuite faire des achats à prix très réduit. De plus, ceci plus le fait que les Meccans ont besoin d'une avance technologique rend la branche rationalisme très intéressante (avec Liberté de pensée pour que les comptoirs commerciaux fassent aussi de la science).


(IMG:http://img577.imageshack.us/img577/8241/meccanmoctezuma.jpg)

L'attention des nobles et de la population fût détournée des changements progressifs par une invasion des Aztèques, une tribu barbare venant de l'est. Mais l'armée et le réseau routier avaient été renforcés, et la destruction de leurs forces fût chose aisée, ce qui ne fit que confirmer le pouvoir central, de plus en plus sous contrôle, dans sa légitimité. Pendant ce temps, les Romains, un peuple de bâtisseurs et de conquérants, avançaient en territoire mongol, preuve s'il en fallait que les nations civilisées étaient incontestablement supérieures aux peuplades barbares.

Le concept d'évolution naturelle germa dans un monastère proche de Hammerham. Les monastères avaient été mis en place pour explorer la doctrine gnostique de façon plus contrôlée que dans le monde, et expérimentaient la causalité. Si ce qui vient avant détermine ce qui vient après, il suffit alors de contrôler chaque cause pour contrôler le déroulement de l'ensemble des évènements. Ainsi, les monastères gnostiques avaient pour but d'établir un environnement intégralement conditionné, permettant alors aux humains d'être progressivement délivrés de leurs faiblesses, comme les pulsions du corps ou les élans du cœur.

(IMG:http://img171.imageshack.us/img171/5236/meccanevolution.jpg)

En faisant pousser des légumes, un moine découvrit qu'il pouvait contrôler les caractéristiques des jeunes plants en sélectionnant les caractéristiques voulues chez les plans parents. Il devint rapidement évident que le raisonnement pouvait être appliqué tel quel aux humains, et ils mirent en place cette idée dans les monastères, afin d'obtenir par croisement génétique des individus de plus en plus intelligents et en bonne santé, même s'il fallait parfois sectionner un arbre généalogique ne tenant pas ses promesses.

La tradition restait malheureusement un frein sérieux pour appliquer ces réussites à l'ensemble de la population. Les gens sont trompés par l'histoire, la coutume et les passions, et il fallait trouver un moyen de les faire changer. Le plus simple était de dire la vérité, en partie du moins. La théorie de l'évolution fût présentée comme la plus grande découverte scientifique de l'époque, et non seulement désacralisait la personne humaine mais permettait de faire valoir le point de vue que la reproduction sert un but, à savoir sélectionner les meilleures caractéristiques de l'espèce. Il devint aisé après cela d'introduire progressivement de nouvelles lois réglementant le mariage et récompensant la procréation chez les éléments les plus valables.

QUOTE
Dans mon mod, chaque nouvelle civilisation bénéficie d'une extension de palais, c'est à dire un bâtiment constructible uniquement dans la capitale et apportant des avantages spécifiques à la civilisation. Pour les Meccans, il s'agit de la Théorie de l'évolution, qui diminue de 25% le coût des doctrines sociales.


Après cela, la société meccan était mûre pour un plus vaste changement...
PMEmail Poster
Top
Matt619  Hors ligne
Ecrit le : Vendredi 13 Septembre 2013 à 10h57
Quote Post


Le Bleu





Groupe : Membres
Messages : 1
Membre n° : 12 970
Inscrit le : 13 Septembre 2013


-



qui travaillèrent en tant qu'esclaves avant de racheter leur liberté avec le temps, ainsi que les vestiges d'anciennes civilisations. :boulet2:


--------------------
pass4sure www.pass-4sure.in
sat prep courses sat prep courses
ccna books ccna books
ccvp ccvp
scwcd scwcd
gre test prep gre test prep
gre subject test gre subject test
practice act practice act
PMEmail Poster
Top
0 utilisateur(s) sur ce sujet (0 invités et 0 utilisateurs anonymes)
0 membres :

Topic Options Reply to this topicStart new topicStart Poll

 

©2004 Skin IBF www.civfr.com par Lagalette

 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.02161 secondes avec 4 requêtes