Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 27 Mars 2017 15:11 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
Les nouveaux qui passent sur discord, n'hésitez pas à venir blablater, on mord pas
  Affichage d'un profil
m?moriser la page dans un cookie


samuel7171

Statistiques
Total cummulé des messages 160
( 0.02% du total des messages du forum )
Messages par jour 0
Inscrit 17 Août 2006
Dernier passage : Mardi 27 Mars 2012 à 18h33
Plus actif dans Le café philosophique
50 messages dans ce forum
( 32% des messages actifs de ce membre )
Heure locale de l'utilisateur Tuesday 28 March 2017 à 7h12
Communiquer
Statut Pas en vacances
Email Cliquez ici
Messager Integrity Aucune information
Nom AIM Aucune information
Numéro ICQ Aucune information
Identité Yahoo Aucune information
Identité MSN Aucune information
Message personnel Cliquez ici
Information
Site web Aucune information
Anniversaire Aucune information
Lieu Aucune information
Loisirs Aucune information
(Facultatif) Lien vers votre photographie (photographie REELLE de votre visage, pour votre avatar voyez plus haut dans le formulaire !) Aucune information
Pratique de Civilization6
Pratique de Civilization5
Pratique de Civilization4 Pratique : Pbem et Multi Civ4
Pratique de Civilization3 Pratique : Pbem et Multi Civ3
Informations d'écriture
Groupe du membre Membres
Titre du membre Aucune information
Avatar
Signature Après Essling, anecdote d'un spectateur :
Les officiers de santé se sont si bien conduits dans cette journée, que l'Empereur, touché des soins qu'ils donnaient aux blessés, s'est écrié plusieurs fois : Mes braves chirurgiens ! Ils ont bien mérité cette honorable exclamation. On ne sait ce qu'on doit le plus admirer, ou de leur courageuse activité, ou de la confiance des soldats. Ces malheureux, rangés sur la terre dans l'île Lobau, ne pouvaient être opérés que les uns après les autres : ils voyaient approcher les chirurgiens comme des bienfaiteurs. Lorsqu'on paraissait en négliger un, il les appelait : C'est à moi, disait-il, c'est mon tour. Messieurs, venez me couper la jambe, mon voisin peut attendre...
user posted imageuser posted imageuser posted imageuser posted image
<( retour )
©2004 Skin IBF www.civfr.com par Lagalette

 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.014 secondes avec 4 requêtes