Civfr.com : Civilization - Ligue Francophone Civfr.com Classement forums de discussion Inscription R?gles de la ligueQuestions les plus fr?quemment pos?es Skin num?ro 2 Civfr.com Questions les plus fr?quemment pos?es Outils du site
Dernier shout - Écrit par colonel81 - Lundi, 02 Octobre 2017 10:34 - [Le style SMS est interdit dans la shoutbox]
Je vous oublie pas mais le week end fut assez
 
m?moriser la page dans un cookie
Présentation du GOTM
  accueil  présentation  Dernières nouvelles  Scores  Classements   Retour save


Changement de Titre - Eviter la Bérézina


[color=purple]
PARTIE CHANGEMENT DE TITRE BTS

EVITER LA BEREZINA


I) OBJET :

Tu en as assez de voir sous ton avatar un titre qui ne correspond pas à ta personnalité ? Tantôt « le faible » , tantôt « le cruel », rien ne te convient réellement

A l’image de ce qui existait pour Civilization III Conquests puis sous Warlords, nous proposons ici une partie sous Civilization IV BTS V3.13 permettant au vainqueur d’adopter le titre de son choix sur le forum.

II) PRESENTATION :

La Bataille de la Bérézina eut lieu du 26 au 29 novembre 1812 près de la rivière Bérézina (dans l'actuelle Biélorussie), entre l'armée française de Napoléon Ier et les armées russes, de Koutousov, de Wittgenstein et de Tchitchagov, après l'échec de la Campagne de Russie

CONTEXTE

Cinq mois après le franchissement du Niémen le 24 juin, la Grande Armée bat en retraite et se trouve devant une rivière marécageuse : la Bérézina. Les armées Russes comptent sur cet obstacle naturel pour bloquer l'armée de Napoléon et ainsi l'anéantir .

La retraite de Russie se fait dans de mauvaises conditions : l’hiver est précoce et très rigoureux. Exposée sur son flanc par l'armée de Wittgenstein, poursuivie par celle de Koutousov, et bloquée par la Bérézina dont l'armée de Tchitchagov maîtrise le pont de Borisov depuis la veille, la Grande Armée se trouve, le 22 novembre 1812 au matin, dans une situation désespérée.



DEROULEMENT

Le 23 novembre, les Russes attendent les Français à Borisov et Napoléon décide d'y organiser une manœuvre de diversion pour permettre le franchissement de la Bérézina 15 km plus bas, face au village de Stoudienka, là où le général Corbineau a identifié un passage possible.

Le succès de l'opération passe par la très rapide construction de deux ponts à Stoudienka. Travaillant dans l'eau glacée les 26, 27, 28 novembre, les pontonniers du général Eblé réalisent et entretiennent ces deux ouvrages que la Grande Armée franchit le 26, dès 13 heures, malgré l'opposition des trois armées Russes.

Dans la nuit, Tchitchagov se rend compte de son erreur mais ne peut intervenir immédiatement. Tchitchagov, Wittgenstein et l'avant-garde de Koutousov prennent l'offensive le 28 vers 8 heures du matin.

Face à l'armée de Wittgenstein, devant les forces ennemies qui s'accroissent à mesure que le temps passe, le maréchal Victor avec 10 000 hommes, défend toute la journée les hauteurs de Stoudienka, tandis que 800 cavaliers de Fournier se distinguent en chargeant à de multiples reprises la cavalerie et l'infanterie russes. Alors que la traversée s'achève, la nuit interrompt les combats et Victor en profite pour passer à son tour sur la rive droite.

Plus tard, alors que le gros de l'armée a déjà franchi la Bérézina, de nombreux retardataires sont encore sur l'autre rive. Eblé envoie plusieurs fois dire autour des bivouacs, que les ponts vont être détruit dès l'aube du 29 pour protéger la retraite. Des voitures sont incendiées pour convaincre les retardataires de l'urgence à traverser, mais la plupart des trainards, épuisés, préférant attendre le jour, restent sourds à ces injonctions.



Après avoir autant que possible reporté l'échéance, les deux ponts sont incendiés à 8 h 30. La rive gauche de la Bérézina offre alors le spectacle tragique, d'hommes, de femmes et d'enfants se précipitant à travers les flammes des ponts ou tentant de traverser à la nage.

Les cosaques russes, trouvant le passage libéré après le départ de Victor, arrivent à 9 h 30. Ils s'emparent du butin abandonné par la Grande Armée et font de nombreux prisonniers

Pour ceux qui souhaiteraient en savoir plus sur le sujet

III) CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE LA PARTIE :

Terrain de départ du joueur humain




Leader joué : NAPOLEON (charismatique, organisé)

Unités de départ : 1 colon, 1 guerrier

Nombre d'adversaires IA : 8 IA

Type de carte : Continents 100% terraformée

Taille de carte : normale

Climat : 100% terraformé donc climat à la Dézab

Départ : antiquité

Vitesse de production : épique

Barbares : oui

Autres options cochées : pas de village tribal, pas de commerce de technologie, rasage de ville interdit, pas d'état vassal, IA agressives

Conditions de victoire : Conquête (attention : toutes les conditions de victoire sont ouvertes sauf la domination)

Niveau de jeu : Monarque

A rendre vie le module GOTM (SAVE A ENVOYER JUSTE AVANT DE CLIQUER FIN DE TOUR LE TOUR DE LA VICTOIRE)

Bonnes parties à tous
Les 5 compères du GOTM (Fingolfin, Alienator, Beto, Penny & Dezab)

lien vers la sauvegarde

Lien vers la sauvegarde


 
 

               Ce site est hébergé par IMINGO

MKPortal M1.1 Rc1 ©2003-2005 All rights reserved
Page affichée en 0.03086 secondes avec 6 requêtes